Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 13:09

A Vincennes, Ségolène Royal appelle ses électeurs de 2007 à la mobilisation pour François Hollande

 
DSC_ 098(2).jpg
2/15
fullscreen
DSC_ 037.jpgDSC_ 098(2).jpgDSC_ 007.jpgDSC_ 073.jpgDSC_ 104.jpgDSC_ 127.jpgDSC_ 134.jpgDSC_ 158.jpgDSC_ 180.jpgDSC_ 206.jpgDSC_ 1161.jpgDSC_ 1168.jpgDSC_ 1175.jpgDSC_ 1194.jpgDSC_ 1201.jpg
Zaer_Belkalai

Notre dossier spécial
 

 

Arrivée vers 15 heures au meeting de Vincennes de François Hollande, ce dimanche 15 avril 2012, Ségolène Royal avance sous les cris de " Ségolène merci " et " Ségolène bravo ".


L'ex candidate de 2007 a déclaré qu'elle veillerait à ce que les Français soient associés aux décisions qui les concernent, en rappelant son attachement à la démocratie participative. "Les sondages de deuxième tour n'ont pas beaucoup de sens. Il faut mobiliser !", exhorte Ségolène Royal, qui préconise d' "aller chercher non seulement ceux qui ont voté pour moi, 17 millions, mais aussi ceux qui ont été déçus".


A propos des éventuels risques d'abstention, elle a déclaré : "ceux qui sont tentés de rester chez eux doivent savoir qu'ils doivent participer à l'oeuvre commune et que leur voix sera respectée et entendue".


La candidate à la présidentielle de 2007 n'a pas prononcé de discours. Seul le maire de la capitale Bertrand Delanoë a pris la parole à la tribune avant François Hollande.

 

http://www.citizenside.com/fr/photos/politique/2012-04-15/58212/a-vincennes-segolene-royal-appelle-ses-electeurs-de-2007-a-la-mobilisation-pour-francois-hollande.html

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 10:58

 


Avec Ségolène, Manuel et tous les autres !

J’étais par hasard à l’entrée de la salle de presse, hier, à Vincennes, quand Ségolène Royal est passée juste devant. Je lui ai tendu la main machinalement. Elle m’a rapidement regardé, l’air de se demander pourquoi je voulais lui serrer la main alors que je ne faisais que faire comme les autres… Un moment, j’ai cru qu’elle m’avait reconnu, elle avait l’air de penser : « Ah ben, mon lascar, après tout ce que tu as balancé sur mon compte dans ton blog, tu ne manques pas d’air de vouloir me serrer la paluche. » Elle ne m’a évidemment pas reconnu. Elle a pris ma main et a tiré légèrement dessus ce qui a eu pour effet immédiat de m’obliger à la regarder dans les yeux. Elle a alors sorti son célèbre sourire. Elle est resplendissante. Je lui ai rendu son sourire. Très sympathique.
Rassurez-vous ! Je ne suis pas tombé gâteux. Je me suis lavé les mains, depuis, contrairement. à El Camino qui a eu le droit à un coup de pogne aussi. Gildan et Melclalex étaient trop occupés à prendre des photos ; ils sont jaloux.
Ségolène Royal a un don pour montrer qu’elle s’intéresse à vous. Ce n’est pas une poignée de main comme on peut avoir à l’occasion d’un bain de foule. Elle ne donnait pas du tout l’impression de serrer une main au hasard comme on peut le voir, dans certaines scènes à la télévision, où l’on a l’impression que les personnalités tentent de satisfaire un maximum de monde, travaillant à la chaine… Elle s'attardait réellement quelques secondes pour montrer son attention à chacun.
Je comprends mieux…Bravo Madame !
La main qui tient l’iPhone, sur la photo, est la mienne, celle-là même qui l'avait touchée trois secondes avant. La photo est de Melclalex.
http://www.jegoun.net/2012/04/avec-segolene-manuel-et-tous-les-autres.html
Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 23:53

Le premier tour de la présidentielle a lieu dimanche. Comment voter par procuration ?
 Le premier tour de l'élection présidentielle a lieu dimanche 22 avril, au milieu les vacances scolaires, toutes zones confondues. Pour ceux qui ne seront pas présents dans leur commune de résidence, reste une solution : la procuration. Mais, attention, s'il n'y a pas de date limite pour effectuer la démarche, il est recommandé d'effectuer les demandes le plus tôt possible, pour tenir compte des délais d'acheminement nécessaires. Concrètement vous n'avez plus que trois jours pour faire la démarche.
Le vote par procuration, qu'est-ce que c'est ? Il s'agit pour un électeur absent le jour d'une élection de se faire représenter par un autre électeur. La personne est désignée librement, à certaines conditions toutefois. Il faut pour cela remplir un formulaire de procuration, avec notamment des informations sur le mandataire (nom de famille, nom d'usage, prénom(s), adresse et date de naissance). La démarche ne s'effectue pas n'importe où.
Qui peut faire une procuration ? Trois catégories d'électeurs sont autorisées à voter par procuration : premièrement, les électeurs attestant sur l'honneur qu'en raison d'obligations professionnelles, d'un handicap, pour raison de santé ou parce qu'ils portent assistance à une personne malade ou infirme, il leur est impossible de participer au scrutin dans leur commune d'inscription. Deuxièmement, es électeurs attestant sur l'honneur qu'en raison d'une obligation de formation, parce qu'ils sont en vacances ou résident dans une commune différente de celle où ils sont inscrits, ils ne sont pas présents dans leur commune le jour du vote. Troisièmement les personnes placées en détention provisoire et les détenus purgeant une peine n'entraînant pas une incapacité électorale.

LES MODALITES

Quelles sont les pièces à apporter ? Il est nécessaire de fournir un justificatif d'identité, tel qu'une carte nationale d'identité, un passeport ou un permis de conduire.
Comment choisir le mandataire ? Pour donner procuration à une personne qui votera à votre place, il faut que cette dernière soit inscrite sur les listes électorales dans la même commune que vous. Le mandataire ne doit toutefois pas forcément être électeur du même bureau de vote, ni du même arrondissement. Il ne peut disposer que d'une procuration. Toutefois, un Français peut recevoir jusqu'à deux procurations, si au moins l'une de ces procurations a été établie à l'étranger. Mieux encore : un mandataire pour voter par procuration pour trois personnes, s'il participe au scrutin dans un centre de vote ouvert à l'étranger.
Où faire la démarche ? Pour établir une procuration, il faut se présenter au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d'instance de son lieu de résidence. Les Français vivants à l'étranger doivent, quant à eux, se présenter au consulat ou à l'ambassade.
Il est nécessaire pour l'électeur absent de se présenter en personne auprès des autorités. Si toutefois son état de santé l'empêche de se déplacer, il peut demander qu'un fonctionnaire de police se déplace à son domicile pour établir la procuration. La demande de déplacement doit alors être faite par écrit et accompagnée du certificat médical ou du justificatif de l'infirmité.

POUR UN OU DEUX TOURS

Combien ça coûte ? Le vote par procuration est totalement gratuit.
Combien de temps la procuration est-elle valable ? La demande peut être établie pour un scrutin. Il suffit pour l'électeur absent de préciser si la procuration concerne le premier tour, le second tour ou les deux tours de l'élection.
Il est aussi possible de constituer cette demande de procuration pour une durée déterminée. Si l'électeur absent réside en France, la durée maximale de la procuration est d'un an. Et de trois ans, s'il habite à l'étranger. Il doit toutefois attester sur l'honneur qu'il est, de façon durable, dans l'impossibilité de se rendre à son bureau de vote.
Est-il possible de revenir sur sa procuration ? La demande peut être résiliée à tout moment, que ce soit pour changer de mandataire ou pour voter directement.
Comment se passe le vote par procuration ? Le mandataire doit se présenter muni de sa propre pièce d'identité dans le bureau de vote de l'électeur absent. Il vote ensuite dans les mêmes conditions que si c'était pour lui.
Il est important de noter qu'il ne reçoit aucun document l'avertissant de cette démarche. C'est donc l'électeur dans l'impossibilité de voter qui doit le prévenir de la procuration qu'il lui a donné et lui précisé dans quel bureau de vote il doit alors se rendre.

 

Présidentielle : attention aux dates des vacances ! Pensez à la procuration.
#

Attention ! L'élection présidentielle a lieu les dimanches 22 avril et 6 mai.

Ces dates correspondent aux vacances scolaires de plusieurs zones.

Vous ne pouvez pas aller voter ? Pensez à la procuration !

Le PS a lancé le site procuration2012.fr où vous pouvez:

• Trouver toutes les infos utiles sur le mode d'emploi de la procuration
Être mis en relation avec un électeur susceptible de porter votre procuration

Aidez-nous à informer un maximum de citoyens sur les procurations : regardez et diffusez la vidéo !

Procuration2012.fr

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 16:54

 

LA PENSéE DU JOUR (7)

 




La "pensée du jour" est aujourd'hui celle de...N. Sarkozy.

Qui disait hier :


Sarkozy :

-Sur l'avenir de la France :

 

"Deux voies sont possibles : l'une qui imposera les solutions du passé, qui plongera le pays dans la dépression (...). L'autre voie, c'est celle qui sera tournée vers l'avenir."


Puisqu'il sort de dix ans de pouvoir (ministre sous Chirac puis Président), Sarkozy incarne ces "solutions du passé". Quant à la "voie tournée vers l'avenir", ce doit être celle de François Hollande, qui prône en effet le changement.

Bon à savoir, et à faire savoir. Et bravo à N. Sarkozy pour son fair-play.

 

http://centpenseespourvous.blogspot.fr/2012/04/la-pensee-du-jour-7.html

Repost 0
Désirs d'Avenir 86 - Campagne F Hollande - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 14:30

 

208888_vue-du-site-de-la-fonderie-du-poitou-aluminium-fdpa-.jpg

 

 

 

PARTI SOCIALISTE

Fédération de la Vienne

 

 

 

 

 

Sarkozy aux Fonderies ou Le bal des Hypocrites

 

Dans le cadre de son déplacement dans la Vienne lundi prochain, il semblerait que M. Sarkozy ait programmé une visite aux Fonderies du Poitou. C’est son droit le plus strict, mais enfin, quelle hypocrisie ! Faut-il rappeler que, comme l’ont démontré les salariés, la fermeture de l’usine d’Ingrandes était programmée dès 2009 lors de la reprise par Montupet, en accord avec Renault et sans que le ministère de l’Industrie y trouve à redire ? Faut-il souligner à nouveau que le PDG de Montupet, M. Stéphane Magnan, dont on connait le comportement scandaleux à l’égard des salariés d’Ingrandes, faisait partie des conseillers spéciaux du Ministre Besson en matière de stratégie industrielle ? Faut-il revenir sur l’entrevue de quelques petites secondes, que M. Sarkozy a consenti aux salariés sur le tarmac de l’aéroport de Biard le 5 janvier, alors que le conflit durait depuis 4 mois sans susciter la moindre réaction du gouvernement ? Que la seule réponse de M. Sarkozy fut alors d’envoyer M. Besson, qui vint à Ingrandes le 16 janvier annoncer la remise en selle de … Montupet !

 

A l’évidence, M. Sarkozy porte une responsabilité dans la façon odieuse dont ont été traités la fonderie Alu et ses salariés : le « plan de compétitivité » assorti d’une baisse des salaires de 23%, les 2,4 Millions d’€ de « frais de siège » pompés par Montupet sur la trésorerie de l’usine, les manœuvres pour replacer Montupet dans les schémas de reprise. Que seraient devenues les Fonderies sans le formidable combat mené par les salariés et leurs organisations syndicales ? Ils ont su créer un rapport de forces favorable, ils ont obligé les élus UMP de la Vienne à se désolidariser du gouvernement, ils ont obtenu du tribunal de commerce de Nanterre qu’il écarte Montupet. Chapeau bas !

 

A coup sûr, M. Sarkozy va se pavaner lundi en prétendu sauveur de l’entreprise. Certainement, les salariés vont l’écouter avec la politesse et la sérénité qu’ils ont su garder durant tout ce conflit. Mais rien n’effacera la vérité : M. Sarkozy, vous avez tenté de sauver la mise de votre ami le PDG de Montupet, et ce sont les salariés et la mobilisation locale et régionale qui vous en ont empêché, personne n’est dupe de vos fanfaronnades.

 

Comme personne n’est dupe, dans la Vienne, de vos nouvelles promesses, parce que chacun a pu mesurer les dégâts de votre politique sur nos territoires : des classes et des écoles fermées, des services publics démantelés, des fermetures d’usine (rappelons-nous New Fabris, Isoroy) et des plans de licenciements qui n’ont jamais ému votre gouvernement, le plan antisolaire qui a fait des ravages dans une filière en pleine croissance, sans oublier les collectivités locales méprisées et asphyxiées financièrement.

 

La Vienne a besoin de changement, elle a envie de changement, elle saura vous le dire le 22 avril et le 6 mai.

 

 

         Jean-François Macaire

         Premier Secrétaire Fédéral

Repost 0
Désirs d'Avenir 86 - Campagne F Hollande - dans Présidentielles 2012
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 23:00
Après son discours, François Hollande vient saluer la foule à Vincennes - © Razak

François Hollande vient saluer la foule à Vincennes - © Razak

 

Inutile de comparer des chiffres invérifiables. Combien étaient-ils a Vincennes ? Combien étaient-ils à la Concorde ? Personne ne peut vraiment le dire. Mais ce que l ‘on peut dire, évaluer, sentir et démontrer, c’est l’esprit, le fighting spirit, la beauté des sentiments et de la vision.

Paradoxalement, la Concorde civile se trouvait à Vincennes. 

Dans cette foule bigarrée, joyeuse, pas forcément fervente mais enthousiaste et désireuse d’être ensemble pour une idée, une victoire probable autant que pour un leader. Pas le public habituel des meetings socialistes. Un cercle élargi de gens qui n’étaient pas forcément convaincus à l’entrée mais sont sortis rassérénés, c’est certain.

À la Concorde, il y avait l’UMP, cet UMP ultra mobilisé, ultra sarkozyste, ultra déterminé et loin de nous l’idée de reprocher à des militants d’être des militants mais pas de cercle élargi, pas de joie, plutôt une discipline, une volonté de s’aligner derrière le chef, de faire corps. Pas de drapeaux colorés, seulement du bleu blanc rouge. La même charte graphique, rien d’echevelé. Un choix naturel quand on est dans un meeting de l’UMP mais un choix décalé, à côté car le temps n’est plus aux alignements mais bien aux élans, aux enthousiasmes, à l’ingéniosité, à l’ouverture. Cœur fermé à la Concorde, replié sur l’idéologie droitière et la France.

Coeur ouvert à Vincennes, ouvert sur l’autre, la jeunesse, le monde, l’universalisme.

Et puis, ce sentiment de victoire, qui se dégageait des mots de François Hollande, de son attitude, des visages photographiés ou interviews par les caméra. Festif, populaire mais pas débridé. Des visages de victoire, d’espoir, comme ceux qu’on a pu voir sur les plages du prado à Marseille pour le meeting de Jean-Luc Mélenchon.

À la Concorde, tout était plus crispé plus tendu, le candidat, ceux qui étaient venus l’écouter. Presque dos au mur, presque le couteau entre les dents.

Une liberté intérieure à Vincennes, une forme de prison intérieure à la Concorde.

Il y a enfin la vision de la France. Cette vision tragique de l’Histoire que narre si bien la plume difficilement égalable d’Henri Guaino. Formidable scribe du président même si sa vision génère des peurs, des angoisses, des tourments.

À Vincennes, le discours semblait plus léger mais en réalité François Hollande a remis la jeunesse de France en avant. Celle qui veut s’abstenir ou voter Marine Le Pen.

Il a su aussi ne pas improviser, ne pas rajouter la dernière mesure en bandoulière comme un appeau à abstentionniste. On pourra regretter le manque de lyrisme de la plume Aquilino Morelle, formé à l’école Jospin, mais ce discours collait mieux en fait au temps et à tout ce qui attend le président Hollande dans la première année de son quinquennat. Du sang et des larmes mais également répartis et un effort essentiel sur la clé de voûte d’une société : l’éducation.

Enfin, on retiendra de la Concorde une brochette de dirigeants UMP dont on sent déjà les tiraillements provoqués par la chronique d’une défaite annoncée.

On retiendra de Vincennes une forme de fraternité, de simplicité entre tous les ténors socialistes, Ségolène royal, loyal au delà de tout, embrassant Lionel Jospin, Martine Aubry saluant Manuel Valls, tout cela dans une joyeuse harmonie pour le plaisir des militants qui rêvaient de cette cohésion et la voient sous leurs yeux après 10 ans de déchirures qui menèrent parfois au désastre comme la défaite de 2007, évitable, et le congrès de Reims.

Une entente cordiale à Vincennes, des couteaux déjà sortis à la Concorde qui décidément portait mal son nom.

Hollande vainqueur par KO.

 

Source : http://zeredac.com/2012/04/15/vincennes-concorde-hollande-vainqueur-par-ko/

Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 22:50

Aujourd’hui à Paris-Vincennes, nous étions plus de cent mille rassemblés autour de François Hollande.

 

A une semaine du premier tour, cet évènement restera comme l’un des moments les plus enthousiasmants et les plus mobilisateurs de cette campagne.

 

En cliquant ici, vous pouvez revivre ce grand meeting comme si vous y étiez.

 

N'hésitez pas à partager toutes ces informations, ces images et ces vidéos, afin que nous soyons le plus grand nombre à voter pour le changement dès le premier tour, dimanche prochain.

 

 

Le changement c'est vous, le changement c'est maintenant !

 

 

 

 

Vincennes-photo-nouvelle2

Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 17:57

SR-a-Vincennes.jpg

Arrivée vers 15 heures au meeting de Vincennes, fendant la foule avec difficulté sous les cris de " Ségolène merci " et " Ségolène bravo ", Ségolène Royal a tenu a apporter sa pierre à l'édifice de la mobilisation socialiste.  

 

"C'est la mobilisation de la dernière ligne droite, indique l'ex-candidate à la présidentielle. On sait que dans la dernière semaines, un électeur sur deux va se déterminer. Le message d'aujourd'hui, c'est donc mobilisation, rassemblement, et démonstration que concrètement les choses vont s'améliorer."


Pour la finaliste de la présidentielle de 2007, pas question de commenter à l'avance le rassemblement organisé à la concorde par son adversaire de l'époque.

 

"Je ne sais pas ce qu'il va dire. Mais peu importe, on sait à quoi s'en en tenir. Ce qui importe, c'est d'ouvrir un nouveau chemin, un nouveau système", explique Mme Royal. "Ce qui est important, c'est la concurrence des messages politiques."


Malgré un climat quelque peu euphorique ces deniers jours, la présidente de la région Poitou-Charentes tente de maintenir intacte la mobilisation : "Les sondages de deuxième tour n'ont pas beaucoup de sens. Il faut mobiliser ", exhorte Mme Royal, qui préconise d'" aller chercher non seulement ceux qui ont voté pour moi, 17 millions, mais aussi ceux qui ont été déçus ".


David Revault d'Allonnes

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 22:20
Un grand Européen qui va compter !
Martin Schulz, le président socialiste du Parlement Européen, était à Poitiers vendredi soir pour un meeting avec Bernadette Vergnaud, Alain Claeys, Catherine Coutelle et Jean-Michel Clément. C'est un fervent défenseur d'une Europe plus solidaire qui s'est exprimé. Il s'est insurgé contre ces spéculateurs qui "rachètent l'assurance incendie du propriétaire d'une maison en espérant que la maison va brûler pour empocher le magot." La maison, c'est un des pays d'Europe en difficulté comme la Grèce ou l'Espagne ou le Portugal. L'assurance incendie, c'est l'assurance souscrite par les organismes qui prêtent aux états pour se prémunir d'une défection éventuelle de remboursement. Et cette assurance est un produit financier qui peut être acheté par des spéculateurs sans scrupule qui vont avoir intérêt à faire plonger encore plus les états, "à mettre le feu à la maison." Cet allemand qui parle un français parfait estime que la victoire de François Hollande donnera un nouvel élan à une Europe en panne.
IMAG0142.jpg
 
 
 
 
 
Voir le reportage de la journée de Martin Shulz à Poitiers
 
 
 

Merci à Daniel

Repost 0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 21:59

Najat new

Par Najat Vallaud Belkacem, communiqué à la presse.

 

« L’INSEE a publié ce matin l’indice de référence des loyers, qui connaît sa plus forte hausse depuis 3 ans. Les loyers pâtissent des échecs successifs de Nicolas Sarkozy à relancer l’offre de logements, notamment de logements sociaux. Ces chiffres tombent à point nommé pour rappeler le dernier zigzag du président Sarkozy et pour souligner la cohérence de François Hollande. Le 29 janvier dernier, lors d’un entretien télévisé face à des millions de Français, Nicolas Sarkozy avait qualifié de retour à « l’Union Soviétique » la proposition de François Hollande d’encadrement des loyers à la relocation là où ils ont excessivement augmenté. Dans un entretien à Femme Actuelle, il se rallie aux propositions de bon sens de François Hollande en faveur de l’encadrement des loyers. Un ralliement bien tardif qui confirme l’échec de sa politique en la matière, avec une augmentation de 47% des loyers à la relocation ces dix dernières années. Désormais 3,7 millions de Français sont en situation de mal-logement, 8 millions sont dans une extrême précarité et le coût du logement représente un quart des revenus des ménages.

Plutôt que de perdre son temps dans des polémiques sur le halal ou la surveillance d’internet, François Hollande est le seul candidat à avoir proposé des mesures concrètes pour stopper la flambée des loyers et à avoir fixé un cap pour relancer la construction de logements en France. 2 500 000 logements neufs seront construits lors du prochain quinquennat, soit 300 000 logements de plus que lors du dernier quinquennat, les terrains publics seront mis à disposition des communes s’engageant à construire des logements sociaux dans les cinq années, et les loyers pourront être encadrés lors de la première location ou à la relocation, lorsque les prix sont excessifs. »

Source : http://www.najat-vallaud-belkacem.com/

Repost 0
Désirs d'Avenir 86 - Campagne F Hollande - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

Recherche

Pages