Mardi 15 mai, François Hollande sera officiellement investi président de la République française. Une journée marquée par le protocole mais dont il souhaite faire un symbole des priorités de son quinquennat.


Le début de la journée va se dérouler dans le respect des rites républicains régissant l’investiture d’un nouveau président de la République.


François Hollande doit arriver à l’Elysée à 10 heures, par la cour d'honneur. La passation des pouvoirs elle-même a lieu dans le bureau du président sortant (Nicolas Sarkozy) et sera l’occasion pour ce dernier de transmettre à François Hollande les codes nucléaires mais aussi de l’informer des dossiers les plus confidentiels.


Ensuite, les résultats officiels seront proclamés et le collier de grand maître de l'ordre de la Légion d'honneur lui sera remis. Ce n’est qu’une fois ce protocole respecté qu’il prononcera son discours d'investiture, aux alentours de 10 heures 45. Il sera clôturé par vingt-et-un coups de canon tirés devant l'Hôtel des Invalides.


Après avoir reçu les honneurs militaires dans le jardin du palais de l’Elysée, François Hollande, désormais président de la République, retournera dans la salle des fêtes saluer les invités : corps constitués, le doyen du corps diplomatique et ses invités personnels.


Aux alentours de 11 heures 15, François Hollande remontera les Champs-Elysées dans la voiture qu’il a choisi : une Citroën DS5 décapotable. Arrivé à l’Arc de Triomphe, il rendra hommage au Soldat inconnu.


François Hollande se rendra ensuite en début d’après-midi aux Tuileries, devant la statue de Jules Ferry afin d’honorer la mémoire de cet ancien ministre, symbole de l’école de la République, gratuite et obligatoire, mais aussi de la laïcité.


Une visite à l'Institut Curie est ensuite prévue afin d’honorer Marie Curie, femme d'origine étrangère, accueillie en France et qui aujourd'hui fait partie de la fierté commune française. Une façon de respecter l'intelligence qui vient de l'étranger et de réaffirmer la promesse républicaine d’intégration des personnes d’origine étrangère.


S’ensuivra, selon la tradition républicaine une visite du nouveau président à l'Hôtel de Ville de Paris. Cette visite est une "visite d'Etat" et doit donc respecter un protocole bien précis, comparable à la réception d’un chef d’Etat étranger.


A cette occasion, le président signe notamment le parchemin de la ville de Paris qui atteste son passage à l'Hôtel de Ville. Il se rend ensuite dans la grande salle des Fêtes pour y être accueilli par les ambassadeurs, les corps constitués, les élus et parlementaires de Paris, ainsi que des personnalités de la société civile. Le maire de Paris prononce ensuite un discours auquel le président répond.

A 16 heures, François Hollande partira pour Berlin pour rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel. Une réunion et un dîner de travail sont organisés, afin de permettre aux deux chefs d’Etat de faire connaissance et d’avancer sur les dossiers européens. François Hollande évoquera notamment avec la chancelière ses propositions pour relancer la croissance en Europe.

 

Source : site François Hollande