Plusieurs manifestants ont été tués mercredi dans les affrontements avec les forces de l'ordre.

http://www.lepoint.fr/images/2011/02/17/kadhafi-libye-255165-jpg_144804.JPG

 

 

Muammar Kadhafi est au pouvoir depuis plus de quarante ans. © Panapress/Maxppp

 

Au moins quatre personnes ont été tuées mercredi en Libye dans des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants contre le régime, dans la ville d'Al-Baïda (est), ont rapporté jeudi des sites d'opposition et des ONG libyennes, basés à l'étranger.

 

"Les forces de la sécurité intérieure et des milices des comités révolutionnaires ont dispersé, en usant de balles réelles, une manifestation pacifique de jeunes de la ville d'Al-Baïda", faisant "au moins quatre morts et plusieurs blessés", a indiqué dans un communiqué Libya Watch, une organisation de défense des droits de l'homme basée à Londres. Des sites d'opposition, dont Libya Al-Youm, basé à Londres, ont fait état également d'au moins quatre manifestants tués avec des balles réelles.

 

L'organisation libyenne Human Rights Solidarity, basée à Genève, qui cite des témoins a indiqué, de son côté, que des snipers postés sur des toits ont tué treize manifestants et blessé des dizaines d'autres. Des vidéos circulant sur Internet montraient des dizaines de jeunes libyens rassemblés la nuit dernière dans la ville d'Al-Baïda qui scandaient : "Le peuple veut faire tomber le régime", tandis qu'un bâtiment prenait feu, en l'absence des forces de sécurité.

 

Des appels ont été lancés sur Facebook pour faire de jeudi une "journée de la colère" contre le régime dirigé d'une main de fer depuis bientôt 42 ans par le colonel Kadhafi. Mais les manifestations ont commencé bien avant, comme à Benghazi (1 000 kilomètres à l'est de Tripoli) où 38 personnes ont été blessées dans la nuit de mardi à mercredi.

La suite sur :
http://www.lepoint.fr/monde/le-vent-de-revolte-atteint-la-libye-17-02-2011-1296269_24.php