L'humour de François Hollande aurait-il déteint sur le Parti socialiste ? Alors que les dirigeants de l'UMP sont réunis en séminaire samedi 26 mai, le PS a rebaptisé le parti "Union des Mauvais Perdants", en référence à la "guerre des chefs" qui oppose François Fillon et Jean-François Copé pour la tête de l'UMP, depuis trois jours.

Réunis dans un grand hôtel parisien, les responsables de l'UMP ont multiplié les attaques François Hollande et son gouvernement pour convaincre les militants qu'une victoire était possible aux législatives des 10 et 17 juin. "Les chefs de l'UMP en bataille ne sont plus liés que par leur haine irrationnelle, leurs critiques systématiques contre François Hollande et leur esprit de revanche contre le vote du 6 mai", écrit Charlotte Brun, porte-parole de la campagne législative du PS dans un communiqué.

Vendredi déjà, Harlem Désir a jeté de l'huile sur le feu en ironisant sur la volonté de la droite d'instaurer une "cohabitation" grâce aux législatives, "alors que Copé et Fillon ne sont même pas capables de cohabiter au sein de l'UMP".

 

Source : France TV iNFO