Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 10:25

 

 

308497 2533123768542 1266982338 33024995 317932249 n

 

Non, Ségolène ROYAL n'est pas encore morte et s'apprête à rebondir.

 

" Je travaille dans ma région" à-t-elle dit.

Tâclant tous ceux, soit disant de bonne volonté qui se penchent sur son avenir, elle rétorque " je ne veux pas qu'on m' instrumentalise pour rentrer au gouvernement", faisant allusion à Rousset, prêt à lui laisser son poste de Président de l'Association des Régions de France contre un portefeuille, poste qu'il lui a refusé il y a quelques années." Je ne suis pas candidate à ce poste a-t-elle ajouté.

" Je me reconstruis et je verrai en septembre."

Et soyons un certains, elle ira là où " ce sera utile pour son Pays" et choisira en toute indépendance, comme à l'accoutumé, pourquoi pas là ou on ne l'attend pas!

Ce qui est sûr c'est que Ségolène ROYAL, on n'a pas fini de parler d'elle.Le Président de la République ne veut d'ailleurs pas l'humilier et n'a pas encaissé sa défaîte  à La Rochelle.

 

FRATR-C-RAW_105.jpg

Lorsque Glavani, l'ami de Jospin a présenté sa candidature à la Présidence de l'Assemblée Nationale, il a laissé échapper:" C'est hors de question. Il est trop impliqué dans la défaite de Ségolène ROYAL." Ayrault n'en veut pas non plus et Martine Aubry ne le soutient pas.

Car, Falorni est un incapable, tout le monde le sait. La vraie question ne serait elle pas: " Et si la seule raison du siège de la Rochelle était le perchoir pour un jospiniste. Ils ont en effet présenté 3: GLAVANI,VAILLANTet GUIGOU...

"Il n'en est pas question" pour la Présidence de la République.

C'est donc Claude Bartelone qui a été l'heureux élu. Un Claude Bartelone qui a défendu Ségolène ROYAL jusqu'au bout. Lorsqu'il a évoqué sa candidature pour la première fois il y a mis la condition que Ségolène ROYAL ne soit pas candidate et après son élection, sa première phrase a été: " Ma pensée va à Ségolène ROYAL."

Ce fut une soulagement et une joie pour Ségolène ROYAL qui a aussitôt envoyé un message de félicitation:

" Je souhaite sincèrement à Claude Bartelone de réussir cette belle mission pour revivifier la démocratie au service du peuple Français."

Elle ne pouvait mieux manifester sa satisfaction!

 

552784_3788662686463_109229005_n.jpg

 


Le Premier Ministre lui réservait d'autres surprises heureuses à l'occasion du remaniement de son gouvernement.

La nomination de Delphine Bato à la tête d'un ministère à part entière qui lui est cher, et combien! Le ministère de l'Environnement....Delphine Bato, députée des deux Sèvres, dans l'ex circonscription attribuée à Ségolène Royal par François Mitterrand...il y a bien longtemps a participé à la mutation écologique de l'économie. Soyons certains qu'elle se battra pour étendre cette magnifique transformation de la société picto-charentaise, à la France...Le rêve de Ségolène!

Autre bonne surprise: le Ministère de l'agro-alimentaire à Guillaume Garot...Un proche parmi les proches!

 

« C’est quelqu'un de fidèle. Il n’a jamais ondulé, il n’a jamais été opportuniste. Après le congrès de Reims [ndlr, en novembre 2008], il est resté proche de moi, il n’a pas changé de leader. Je crois qu’en politique, cette fidélité paie toujours. François Hollande et Jean-Marc Ayrault l’ont remarqué. Guillaume ne dit pas de petites phrases, il ne fait pas de dénigrement. C’est vraiment quelqu'un de très bien sur le plan humain, très agréable. Il est assez réservé, d’un tempérament régulier, courtois, fiable, enthousiaste. »

Et cela après Najat -Vallaud Belkacem, Dominique Bertinotti: Quatre Ministres Ségolènistes sont au gouvernement. 

" SALUT LA GENERATION ROYAL."Françoise DEGOIS.

 

120622160149845_40_000_apx_470_.jpg

L'influence de Ségolène ROYAL est donc majeure dans le deuxième gouvernement Ayrault. Et dans des postes fortement impliqués vers la transformation de la Société.

Si l'on ajoute à cela l'influence ségoléniste dans les 60 propositions de François Hollande...réforme bancaire notamment..on ne peut que constater à quel point Ségolène Royal a révolutionné la Pensée socialiste, a fait bouger les lignes et est incontournable et indispensable pour réussir  comme l'a si bien dit Jean Marc Ayrault à La Rochelle.

Reste que ça ne suffit pas; nommer les DISCIPLES, c'est bien....Reste que la FEMME DEBOUT, nous manque et qu'il faudra bien à un moment ou à un autre lui confier une fonction qui lui permette de continuer à peser sur la politique nationale, voire internationale.

 

Nous sommes nombreux à la soutenir et pas un seul ne manque derrière elle !!!

http://jaccuse56.over-blog.com/

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 23:07
  
Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse  transmis à La Nouvelle République et Centre Presse suite à l'article paru dans ces 2 journaux mardi 19 juin 2012 sous le titre "Le dernier carré de la secte Désirs d'Avenir" reprenant des propos affligeants de M Fountaine.


  Communiqué Désirs d'Avenir

Monsieur Fountaine compare l’association Désirs d’Avenir à une secte dans votre édition du 19 juin 2012. Soit M Fountaine est inculte et ne connaît pas la définition d’une secte, groupe totalitaire dans lequel sont pratiquées la manipulation mentale et la privation de liberté, soit M Fountaine, soutien de M Falorni, est honteux de la victoire bien mal acquise par M Falorni dimanche à La Rochelle et essaie de trouver des justifications mal venues.

 

Il convient de rappeler que Désirs d’Avenir est une association de réflexion citoyenne créée par Ségolène Royal en 2005. Désirs d’Avenir a organisé sur tout le territoire des Universités Populaires et Participatives ouvertes à tous avec la participation de Stéphane Hessel, Danielle Mitterrand, Edgar Morin, Jacques Attali, Guillaume Duval, ….

Nous ne pouvons que dénoncer et regretter des propos déplacés sans doute dus à l'aigreur et au peu de fierté du comportement de M Falorni se faisant élire avec le soutien déclaré de la droite et de MM Bussereau et Raffarin, comportement loin des valeurs de respect et de solidarité défendues par l'association Désirs d'Avenir.

Michèle Fazilleau - Désirs d'Avenir 86

 
Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 14:17

 Les Charentais maritimes ont la mémoire courte

Je me souviens de la tempête Xynthia qui a causé d'énormes dégâts dans ce département.
Dès le lundi, notre Présidente de région, Ségolène Royal décentralisait une partie de ses services et prenait des mesures d'urgence pour venir en aide aux sinistrés.


Les aides concrètes se traduisaient par la mise à disposition de chèques régionaux de solidarité, pour pouvoir effectuer des achats de première nécessité, de mise à disposition de véhicules, de relogement de familles, d'aide aux entreprises, de soutiens aux communes.


Tout cela est l'oeuvre de Ségolène Royal qui d'ailleurs est chez elle dans toute notre région quoi qu'en disent ses détracteurs.


Un argument employé par son adversaire ne tient pas la route : "Si Ségolène Royal est élue Présidente de l'Assemblée Nationale, elle sera peu présente dans sa circonscription". Au contraire les Rochelais-Rétais auraient dû s'en réjouir. Lorsque l'on devient 4ème personnage de l'Etat, il est plus facile de faire avancer les dossiers.


J'apprends qu'Olivier Falorni aurait ou serait sur le point de démissionner de ses autres mandats locaux et régionaux. Mais si il avait un minimum d'amour propre, de rectitude intellectuelle et de rigueur morale, c'est de son mandat de Député qu'il devrait se séparer.


Pour ma part adhérent de Désirs d'Avenir depuis 2006 je resterai toujours un fidèle de Ségolène Royal.


Serge Décosse

Repost 0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 23:41
Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 22:38

Elu Alain ClaeysAlain Claeys

Elu-e Catherine COUTELLECatherine COUTELLE

EluJean-Michel CLEMENTJean-Michel CLEMENT

Elu-e Véronique MASSONNEAUVéronique MASSONNEAU

  

 

Circonscription 1

Alain CLAEYS Socialiste 65.64% Elu

Jacqueline DAIGRE Union pour un Mouvement Populaire 34.36%

Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 2,16 %

Taux de participation 54,34 %

 

Circonscription 2

Catherine COUTELLE Socialiste 63.24% Elue

Olivier CHARTIER Union pour un Mouvement Populaire 36.76% 

Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 1,87 %

Taux de participation 57,28 %

 

Circonscription 3    

    Jean-Michel CLEMENT Socialiste 61.28% Elu

    Enguerrand DELANNOY Union pour un Mouvement Populaire 38.72% 

    Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 2,13 %

    Taux de participation 59,58 %

 

Circonscription  4  

  Véronique MASSONNEAU Verts Ecologie 50.67% Elue

  Jean-Pierre ABELIN Nouveau Centre 49.33 %   

  Blancs ou nuls (en % des votes exprimés) 2,23 %

  Taux de participation 57,67 %

 

Félicitations à tous nos députés de la Majorité Présidentielle élus dans la Vienne !

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 21:57

 

 

"Cher Claude,

Je viens de lire ton texte sur Médiapart…je me propose de rétablir quelques vérités, dont je comprends volontiers qu’elles soient ignorées du grand public, ce qui permet à certains de se faire passer pour des « chevaliers blancs » et des « pauvres gars de la base spoliés par les grands méchants « .On connaît la tactique, on l’a vu maintes fois utilisée dans notre histoire !

Ségolène pas plus que les membres du PS de la section de La Rochelle n'ont refusé un vote des militants.

Qu’il ne faut pas confondre avec une primaire citoyenne, où tous les citoyens de gauche votent, celle-ci a eu lieu grandeur nature au premier tour .Ségolène a été placée en tête (plus de 32%), uniquement avec des voix de gauche, alors que Falorni a eu sur ses 28%, 2/3 de voix de droite. La droite ayant appelé à voter pour lui dès le premier tour, comme me l’ont confirmé les électeurs UMP présents au dépouillement du bureau que je préside à La Genette. Ces bureaux votent traditionnellement à droite et ont placé Falorni en tête dimanche dernier ! étrange non ?

Le vote des militants donc, est interne. Il se fait à partir des fichiers que détient et valide le secrétaire fédéral…Olivier Falorni jusqu’à son exclusion.

Or Il faut savoir que des adhésions, mettaient parfois des mois à arriver jusque dans le fichier.

A des précédents votes internes (pour les régionales par exemple) des adhérents de plusieurs années n'ont pas pu voter (on ne trouvait pas leur nom dans les liste !....comme par hasard on les retrouvaient une semaine plus tard...mais trop tard pour voter !)

C'est la démocratie selon Falorni ! qui n’est pas un « perdreau de l’année », mais un apparatchik digne d'autres temps, d’autres lieux !

Et c'est pour cela, et parce que les conditions d'un vote serein et démocratique n'étaient pas réunies que Martine Aubry première secrétaire et le Bureau National à l'unanimité, ont pris la décision de valider directement la candidature de Ségolène Royal…. Mais Ségolène, elle, n'avait rien demandé.

Depuis des années Falorni a utilisé ses fonctions de Premier fédéral à des seules fins d'ambitions personnelles, il a divisé pour régner. Les élus du département lui en veulent encore de ses erreurs… Son seul talent est de savoir jouer des coudes pour être sur la photo etc...

La faute, la seule c'est celle de Falorni qui accepterait d'être élu avec une majorité de voix de droite, et qui ne dénonce pas l’appel officiel de la droite à voter pour lui !

Et qui dit au contraire que ce serait parce qu’il est « rassembleur » et que Crépeau ou Hollande n’auraient pas été élus sans des voix de droite ! Sauf que Falorni, lui il inverse la proportion : un majorité de voix de droite et un soupçon de voix de gauche !…ça fait une sacré différence

En fait il est le cheval de Troie de la droite , qui l’instrumentalise...pour tenter de faire chuter Ségolène Royal, qui leur fait bien plus peur qu’un jeune ambitieux qui en 10 ans de mandat n'a aucun bilan à son actif… et bien sûr leur objectif est la « prise de La Rochelle » !

Il est bon de préciser que tous les adjoints et adjointes du maire de La Rochelle (à une exception près) condamne cette aventure personnelle, irresponsable, destructrice de l’union, et appellent à voter pour la seule candidate du Rassemblement à gauche et de la Majorité Présidentielle. Soutenus en cela par la grande majorité des militants du Parti Socialiste local.

Brigitte PEUDUPIN

Adjointe au Maire de La Rochelle"

 

Par CLAUDE HUDELOT

 

Source : Mediapart

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 20:23

Si Ségolène Royal est battue aux législatives, elle pourra tirer un trait sur ses ambitions à la présidence de l'Assemblée nationale... Une défaite qui arrangerait bien certains élus locaux de droite comme des éléphants socialistes. Le chroniqueur Roland Hureaux dénonce une alliance contre nature qui bénéficie au dissident Olivier Falorni.


On peut se demander ce qui pousse les ténors de la droite charentaise et poitevine, Dominique Bussereau et Jean-Pierre Raffarin notamment, à soutenir contre Ségolène Royal le dissident socialiste Falorni, obscur apparatchik du PS. Ce soutien de fait s’est exprimé dès le premier tour : jugée d’emblée perdante, la candidate UMP Sally Chardja a été délaissée par les grands pontes de la droite départementale au bénéfice du dissident de l’autre camp. Ainsi, Bussereau se trouve dans le même camp que la compagne présidentielle Mme Trierweiler et peut-être le président lui-même !

A Paris, beaucoup d’éléphants socialistes redoutent en tout cas de voir Ségolène Royal élue accéder à la présidence de l’Assemblée nationale et donc au statut de troisième personnage de l’Etat : sa légendaire indépendance d’esprit dénoterait sans doute trop dans une majorité qui promet d’être largement monocolore. « Indépendante d’esprit », se traduit en langage d’appareil « incontrôlable », un qualificatif dont depuis longtemps on affuble la présidente de la région Poitou-Charentes rue de Solférino. Pourquoi cette alliance objective entre des notables de droite aux horizons courts et les apparatchiks socialistes les plus bornés ? Sûrement pas pour relever le niveau de la politique française !

Amertume de la droite

La droite de Charente-Maritime a, il est vrai, depuis longtemps un problème un problème avec La Rochelle. La municipalité, comme la circonscription sont à gauche (sauf entre 1993 et 1997) depuis les années 1970 et la victoire de Crépeau. En dépit de sa longévité, la gauche n’y semble pas usée. Au contraire, elle progresse à chaque élection depuis dix ans, grâce à un subtil dosage entre radicaux et socialistes qui a permis jusqu’ici d'assécher l'électorat de droite. Tous les cantons rochelais sont à gauche depuis 2011.

Bussereau comme Raffarin n’ont jamais accepté qu’en 2004, Ségolène Royal, socialiste, et qui plus est femme, leur ait ravi la Région Poitou-Charentes. Depuis, ils rêvent de venger l'affront. Bussereau a traité tour à tour la nouvelle présidente de « vautour », « fée mélusine », « chèvre du Poitou » et les centristes qui l'ont rejointe en 2010 ont été comparés à des « harkis » (merci pour ces fidèles serviteurs de la France !). L’amertume des chefs de la droite est d’autant plus grande que cette région sociologiquement conservatrice n’aurait pas dû leur échapper; d’aucuns disent que la victoire de Ségolène Royal n’est dûe qu'à la médiocrité de ses opposants. Il n’est jusqu’au Modem de se réjouir à l’avance de la défaite de la présidente de région: un obscur membre de son bureau politique signe une tribune dans le Nouvel Observateur selon laquelle la défaite de Ségolène Royal serait une victoire morale. Rien que ça !

L’actuelle élection législative offre donc enfin à la droite un idiot utile en la personne d'un obscur dissident socialiste. Puisque la circonscription de la Rochelle semble imprenable pour elle, qui mieux qu'un apparatchik socialiste local pour barrer la route à celle qu'elle n'a jamais pu battre elle-même ? Devant ce marécage politique où, contre son intérêt à long terme le plus évident, semble se complaire une certaine droite, on peut légitimement s’inquiéter de ce qui tiendra lieu d’opposition au cours des cinq prochaines années.
Source : Marianne  
Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 20:12

Si vous ne voyez pas le contenu  cliquez-ici pour accéder à la version navigateur.

Ce soir, suivez la soirée électorale du second tour en direct !
#

Dimanche 17 juin s'est tenu le second tour des élections législatives. Ce soir,

à partir de 20h,suivez, analysez, commentez les résultats en direct sur le site du PS !

Dès 20h, retrouvez circonscription par circonscription, les résultats du second

tour des élections législatives. En direct de la rue de Solférino : les réactions

des responsables socialistes, l'intervention de Martine Aubry en vidéo.


• Suivez, les résultats dans votre circonscription, retrouvez vos députés élus

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 22:12

 

Mes amis,

 

Je m’adresse à vous, sachant très bien que vous ne votez pas tous dans la circonscription de LA ROCHELLE qui fait la une de l’actualité politique de la semaine. Sachant aussi que vous n’êtes pas forcément tous de gauche, mais j’estime chacun d’entre vous suffisamment démocrate pour avoir envie de porter à votre connaissance des faits qui vous aideront peut-être à mieux comprendre une situation qui n’est pas forcément très claire pour ceux qui ne la vivent pas.

 

Non seulement Ségolène Royal mérite d’être élue tant elle a fait pour la Région ce que personne ne lui conteste,

 

Mais LA ROCHELLE et les Rochelais(e)s ne méritent pas d’être représenté(e)s par un aigri revanchard et macho. Depuis plus de trois ans, il décourage, au sein du parti et parce qu’ils font de l’ombre à ses ambitions personnelles, les bonnes volontés jeunes et compétentes qui voudraient perpétuer la vision humaniste, culturelle et écologique d’avant-garde de Michel CRÉPEAU, poursuivie par Maxime BONO, le Maire actuel de La Rochelle et par Ségolène ROYAL à la Région.

 

Quelle confiance peut-on avoir en quelqu’un qui se dit se mettre au service de François HOLLANDE et qui refuse de lui obéir quand le Président de la République le lui demande dans l’intérêt de sa stratégie de gouvernance ?

 

LA ROCHELLE, ville touristique, terre d’accueil et de partage, va-t-elle accepter de devenir égoïste, inhospitalière et sectaire ? Qui est-il, d’où vient-il, pour décider que Ségolène ROYAL, Présidente de la Région, n’est pas chez elle à La Rochelle ? Cela voudrait-il dire que Le Président de la République n’est pas chez lui partout en France ?

 

Enfin que penser de l’éthique de quelqu’un qui se pare dans tous ses communiqués des blanches plumes de la vertueuse colombe mais qui sait très bien qu’il ne pouvait pas se présenter dans une circonscription réservée à une femme ?

…qui sait très bien que la gauche rochelaise s’est prononcée en donnant au premier tour la majorité de ses voix à Ségolène ROYAL (32,03%) ? La fameuse primaire qu’il réclamait à grands cris a bien eu lieu et en grandeur réelle. En tient-il compte ? Que nenni !...

…qui sait très bien que ses 28.91% sont gonflés par des voix de droite qui normalement auraient dû se porter sur la candidate de droite qui aurait alors eu un résultat lui permettant de disputer une triangulaire. Il suffit d’examiner les résultats du 4ème bureau à La Genette: S.R. : 25.66%, O.F. : 34,43%, alors que la candidate de la droite, dans son fief, n’a obtenu que 19.95% et le FN 3,56% !,

Il est donc l’instrument de vengeance des barons de la Droite qui ne supportent pas d’avoir été évincés de Poitiers ET IL LE SAIT !

 

Les électeurs qui se disent de gauche peuvent-ils voter pour un candidat soutenu par la Droite, alors que notre Président a besoin d’une majorité forte pour mener à bien le programme sur lequel ils ont porté leurs suffrages ?

 

Alors, mes amis qui allez voter dans cette première circonscription, mobilisez-vous. Et pour ceux d’entre vous qui aviez des raisons que vous pensiez bonnes, et qui avez voté pour Olivier FALORNI au premier tour, ne participez pas à cette basse besogne, ne vous abstenez pas : dimanche, votez sans états d’âme pour Ségolène ROYAL.

 

Je m’adresse aussi à toi Olivier dont j’ai connu et apprécié le grand-père. J’ai fait connaissance avec toi dans tes fonctions de Secrétaire Fédéral. Tu étais chargé de rassembler les socialistes, tu les as divisés. Tu as suivi les mauvais conseilleurs. Dans une cour de récréation, quand il y a une bagarre, les vrais amis séparent les combattants, les lâches les excitent…

Retrouve ta lucidité. Il est encore temps de retirer ta candidature, cela t’honorerait et les mots durs à ton égard que le constat de ta démarche m’oblige à employer, n’auraient plus de sens. Je les retirerais et cela me soulagerait.

 

La grandeur de la Démocratie, c’est qu’elle permet la confrontation enrichissante et pacificatrice des opinions. Sa force réside dans le fait qu’elle ne supporte pas la bassesse, porte ouverte à tous les fanatismes, aux dictatures et aux guerres.

 

Si tu persistes et si tu es élu, refuse une victoire à la Pyrrhus, ne livre pas LA ROCHELLE à la Droite : DÉMISSIONNE !

 

En aidant ce message à se propager, vous éveillerez peut-être suffisamment les esprits pour que l’irréparable qui se dessine dans le sondage dont j’ai eu connaissance hier soir ne se produise pas.

 

Je vous en remercie.

 

Amitiés,

 

René GUILLOT

 

Extrait d'un courrier de R Guillot

Comité de soutien de Ségolène Royal

Repost 0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 23:45

Votez pour nos candidats soutenus par le Parti Socialiste dans la Vienne :

 

1° circonscription : Alain CLAEYS

2° circonscription : Catherine COUTELLE

3° circonscription : Jean-Michel CLEMENT

4° circonscription : Véronique MASSONNEAU

Cinq raisons de voter pour les candidats du changement le 17 juin

Le 17 juin aura lieu le second tour des élections législatives. Vous hésitez ? Vous voulez convaincre autour de vous ? Voici 5 raisons de voter pour les candidats de la majorité présidentielle au second tour des élections législatives dimanche 17 juin. N'hésitez pas à les diffuser autour de vous !

1) Pour donner une majorité au changement

François Hollande, notre président, a besoin d’une majorité forte à l’Assemblée nationale. Après l'élection présidentielle, les législatives doivent donner une majorité au changement pour permettre au président et au gouvernement de porter le projet adopté par les Français le 6 mai. Il faut une majorité claire, c'est la condition de la réalisation des 60 engagements de François Hollande.

>> François Hollande: «une majorité pour le changement»

 

2) Parce que le gouvernement tient ses engagements

Baisse des rémunérations du président et des ministres, retrait d'Afghanistan, charte de déontologie pour les ministres, revalorisation de l'allocation de rentrée scolaire, retraite à 60 ans pour ceux qui ont leurs annuités... De nombreux engagements pris par François Hollande ont déjà été mis en oeuvre par le gouvernement. La majorité présidentielle tient les engagements pris par François Hollande devant les Français.

>> Notre dossier «engagements tenus»

 

3) Pour pouvoir mettre en oeuvre tous les engagements de François Hollande

Pour pouvoir voter les lois promises par François Hollande, il faut une majorité à l'Assemblée ! «Nous avons tant de projets devant nous!», ont résumé Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault à Nantes samedi dernier.

Pour pouvoir :

  • Annuler la hausse de la TVA décidée par Sarkozy,
  • Rétablir la justice devant l’impôt,
  • Défendre les services publics partout en France : école, santé, sécurité,
  • Créer une banque publique d’investissement qui soutienne nos PME et notre industrie,
  • Instaurer le contrat de génération qui réduira le chômage des jeunes et des seniors,
  • Mettre enfin les banques au service de l’économie,
  • Relancer une Europe de la croissance.

et mettre en oeuvre tous les choix faits le 6 mai par les Français, il faut des députés de la majorité présidentielle.

>> Les 60 engagements de François Hollande

>> Ca s'arrête ou on continue? Regardez et diffusez notre clip

 

4) Pour une majorité paritaire et renouvelée

Loin de l'UMP et de ses 27% de candidates, le PS et ses partenaires, tout comme au gouvernement, présentent des candidats qui représentent la société d'aujourd'hui: parité, renouvellement, diversité.

>> Les candidats de la majorité présidentielle

>> «Le féminin de candidat»: regardez et diffusez notre clip

 

5) Pour éviter le retour de la droite et de sa politique

Si la droite revenait, toutes les mesures déjà prises par François Hollande seraient remises en cause, et la casse sociale repartirait de plus belle. Chômage, précarité, baisse du pouvoir d'achat : la politique de la majorité sortante a affaibli la France. Aujourd'hui cette droite qui a multiplié les ambiguités avec l'extrême droite est empêtrée dans les divisions et n'est pas en état de gouverner. Voter pour les candidats de la majorité présidentielle avec François Hollande, c'est s'assurer d'avoir à l'assemblée des députés qui travailleront pour le changement et pas le contrôle de l'UMP.

Repost 0

Recherche

Pages