Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 09:13


Ségolène Royal : "La crise n'est pas une fatalité"


Ségolène Royal a condamné lundi le recours à "la seule austérité" pour sortir de la crise. Elle appelle notamment les états européens en difficulté à inventer "un autre modèle économique".


"Il y a autre chemin que l'austérité". Le message envoyé par Ségolène Royal depuis le Portugal où elle a assisté à une réunion du Conseil de l'Internationale socialiste, est une critique à peine voilée aux politiques d'économies imposées par le FMI aux Etats européens en difficulté.


"La logique de la seule austérité pour sortir de la crise économique est une impasse et c'est aussi quelque chose de très dangereux", a déclaré l'ancienne candidate à la présidence à l'issue d'un entretien avec le chef du Parti socialiste portugais, Antonio José Seguro. "Ca ne marche pas la seule austérité. Ca ne conduit qu'à l'appauvrissement des citoyens déjà les plus fragilisés", a-t-elle ajouté estimant qu'il fallait "inventer un autre modèle économique social et écologique".


"La sortie de crise se fera par l'investissement dans la matière grise"

 

Ségolène Royal a jugé "désolant" que dans les Etats les plus touchés par la crise, tels le Portugal, les jeunes soient contraints, en raison du chômage, de quitter leur pays pour trouver du travail à l'étranger. "Cela n'a pas de sens car la sortie de crise se fera par l'investissement dans la matière grise, dans la formation professionnelle, dans les industries du futur", a-t-elle dit.


L'Internationale socialiste réunit pendant deux jours son Conseil à Cascais avec pour thèmes principaux les problèmes de la croissance, de l'emploi et du développement durable. Outre la crise dans la zone euro, le Conseil doit aborder également le processus de démocratisation dans les pays arabes et la situation en Syrie et au Mali. Hôte de la réunion, le Parti socialiste portugais critique vivement les sévères mesures d'austérité mises en oeuvre par le gouvernement de centre-droit en échange du plan de sauvetage de 78 milliards d'euros, accordé au Portugal par le FMI et l'UE en mai 2011


http://lci.tf1.fr/politique/segolene-royal-condamne-la-logique-de-la-seule-austerite-7809749.html

Partager cet article

Repost 0
Désirs d'Avenir 86
commenter cet article

commentaires

Recherche

Pages