Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 13:25


3-segolene.jpg
Lundi matin sur France Inter, Ségolène Royal, récemment nommée à la tête de la Banque publique d'investissement (BPI), a annoncé sa volonté de donner un coup de pouce aux femmes qui souhaitent créer leur entreprise. L'idée : faciliter leur accès au crédit bancaire et leur permettre d'emprunter plus que les hommes. 


À peine nommée à la tête de la Banque publique d’investissement (BPI), Ségolène Royal entend marquer de son sceau les politiques d’encouragement à l’entrepreneuriat, notamment auprès des femmes. « Parmi les créateurs d’entreprise il n’y a que 25% de femmes, alors qu’elles sont plus diplômées que les hommes », soulignait ce matin la présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes sur France Inter. Son idée : favoriser l’accès à l’emprunt des entrepreneuses, afin de les aider à créer leurs PME et PMI. Ségolène Royal compte soumettre un projet en ce sens au conseil d’administration de la BPI le 28 avril prochain. « J’entends en tant que vice-présidente de cette Banque publique d’investissement généraliser ce que nous faisons déjà dans nos régions en donnant un coup de pouce aux femmes qui entreprennent, parce qu’elles ont plus de difficulté que les hommes d’accès au crédit bancaire », a expliqué la socialiste. Elle compte ainsi s’inspirer des politiques qu’elle met en œuvre au sein de sa propre région pour inciter les femmes à entreprendre. Notamment d’une mesure qui consiste à permettre aux entrepreneuses en herbe d’emprunter 20% de plus que les hommes.

Vers 20% d’emprunt de plus pour les femmes
« Dans ma région, je donne 20% de plus aux femmes dans le cadre de la bourse Désir d’entreprendre, qui peut aller jusqu’à 10 000 euros, donc pour les femmes 12 000 euros », une somme qui leur permet de créer leur activité. « Ça leur met le pied à l’étrier », souligne la présidente de région, qui précise par ailleurs que les femmes sont également accompagnées « dans la formation en management et aux nouvelles technologies ». Autant de mesures qu’elle souhaite voir appliquées au travers des actions de la BPI, « parce que nous nous rendons compte (que les femmes) ont davantage de difficultés à se projeter dans un rôle de leadership en entreprise ». Et alors que les femmes ont plus difficilement accès au crédit bancaire, Ségolène Royal ne veut plus qu’être une femme soit pénalisant pour monter une société. « D’autant qu’on observe que les entreprises gérées par les femmes sont souvent mieux gérées et en particulier dans le cadre de la microfinance », souligne-t-elle.

Sources : Terrafemina.com :
http://www.terrafemina.com/emploi-a-carrieres/creer-sa-boite/articles/23243-segolene-royal-a-la-bpi-son-coup-de-pouce-aux-femmes-qui-entreprennent.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages