Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 21:56
Ségolène Royal, une ambition pour sa région.

France Info - Ségolène Royal assiste mercredi à la remise du premier Pélican, véhicule utilitaire vert dont la production a été soutenue par la RégionEn six ans seulement Ségolène Royal a su transformer la région Poitou-Charentes pour en faire une région pilote dans de nombreux domaines.

En 2004, elle fait basculer à gauche le conseil régional de Poitou-Charentes dont elle devient présidente. Région traditionnellement de droite, elle gagne dans le fief du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui en était le président jusqu'en 2002, en y réalisant le meilleur score du PS en France.

Depuis 2004, le bilan des actions réalisées dans cette région est spectaculaire. Parmi ces réalisations, on peut notamment relever :

Pour l'emploi

1256520947











- La région entre au capital de l'entreprise d' Heuliez et soutient le projet de la voiture électrique.


- La Région Poitou-Charentes va acquérir le site de New Fabris pour maintenir la vocation industrielle et poursuivre la mutation écologique créatrice d’emplois, comme elle le fait depuis 2004 sur l’ensemble du territoire régional.

Un projet ambitieux puisqu’il devrait, à terme , voir naître un éco-pôle industriel axé sur les énergies renouvelables et la maitrise de l’énergie avec notamment la couverture des toitures en panneaux solaires, la formation destinée aux nouveaux métiers de la croissance verte, et l’accueil d’entreprises en phase de développement.

Ségolène Royal visite le site de la Nouvelle Fabrique Ecologique en compagnie des salariés de l'ex-Fabris. Photo LP/P.Lavaud


Pour l'excellence environnementale
- le lycée Kyoto de Poitiers
Lancé en 2004, le projet d'un établissement scolaire entièrement écologique, respectant le proptocole de Kyoto, vient de voir le jour dans l nouveau quartier de Saint-Eloi à Poitiers. Premier établissement du genre, il est 100% propre.


Pour le Pass contraception contre l'avortement des jeunes filles
«La détresse et le drame humain que représentent les avortements sur les jeunes filles méritent une action courageuse. [...] C’est une question de santé publique, de justice sociale» Ségolène Royal

Le "pass contraception", gratuit, se présente comme un carnet de chèques restaurant, avec des tickets pour une visite chez un médecin et chez un gynécologue ainsi qu'un bon d'échange en pharmacie pour un moyen contraceptif, le tout pour une valeur totale de 144 euros. L'opération va coûter 400.000 euros à la région Poitou-Charentes.
  Pass'contraception: une solution sans faille   -

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages