Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 10:39

 

L'accès aux soins pour tous

 

  • Lutte contre la désertification médicale : la Région agit avec le financement de maisons ou pôles de santé et l'aide à l'installation de jeunes médecins en milieu rural... Focus sur le projet de construction du Plateau technique hospitalier Nord Deux-Sèvres.
  • Un Plateau technique hospitalier Nord Deux-Sèvres pour une offre de soins de proximité

  •     
  • Lundi 19 novembre, la Région a voté une aide exceptionnelle de 12 M€ pour le projet de construction du Plateau technique hospitalier Nord Deux-Sèvres de Faye-L'Abesse. Cette décision fait suite aux précédentes réunions avec les élus locaux et les professionnels de santé qui attendent depuis 2005 la concrétisation de ce projet.
  • Le coût total de ce projet est estimé à 106 M€. Les collectivités territoriales de Poitou-Charentes ont été sollicitées à hauteur de 15 M€, une demande fortement appuyée par les parlementaires et les représentants des territoires du Nord Deux-Sèvres, ainsi que par le Centre Hospitalier, lors des deux réunions d'information et d'échanges organisées les 8 et 16 novembre par Ségolène Royal.
  • Dans un département très touché par la désertification médicale, paramédicale et odontologique, ce projet permettra de maintenir une offre publique de soins hospitaliers, complète, de qualité et de proximité, pour les habitants du Nord Deux-Sèvres ;Ce projet est unique en région, puisqu'il concerne le regroupement, en zone rurale, sur un seul site, des trois plateaux techniques de l'actuel Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres, à Bressuire, Thouars et Parthenay ;Ce projet partenarial, développé en lien avec les professionnels de santé du secteur ambulatoire et les établissements médico-sociaux des territoires concernés, doit faciliter et rendre plus lisible le parcours de soins pour les patients et leurs familles.
  • En contrepartie de cette aide exceptionnelle par son objet et son montant, l'Agence Régionale de Santé (ARS) Poitou-Charentes s'engagera sur les priorités de la Région, en particulier en termes d'emploi, de croissance verte et de mutation écologique, et d'excellence environnementale, par :
  • le recrutement d'emplois d'avenir dans les structures, et le développement de l'apprentissage dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux,le développement des énergies renouvelables au sein des établissements (électricité solaire et éolienne, chaudière bois, méthanisation, etc),la transformation du parc automobile des établissements avec des véhicules électriques, notamment utilitaires,la mobilisation des établissements dans les programmes régionaux "Terre Saine" et "Re-Sources" (récupération des eaux pluviales, suppression de l'usage des pesticides et gestion différenciée des espaces verts, etc),la promotion des circuits courts au titre de la restauration hors domicile dans les établissements,un renforcement des clauses sociales dans les marchés des établissements.
  • Les maisons et pôles de santé financés à travers les Contrats Régionaux de Développement Durable (CRDD)affiche

  • Depuis 2004, face à l'augmentation des inégalités territoriales et sociales de santé, la Région Poitou-Charentes a fait le choix de mener une politique volontariste, pour faire de l'égalité d'accès de tous à la prévention et aux soins une réalité sur l'ensemble du territoire.
  • Cet engagement conséquent, dans la durée, permet d'obtenir des résultats concrets pour les habitants de Poitou-Charentes. A titre d'exemple, ce sont ainsi 132 professionnels de santé qui sont installés dans les 25 maisons ou pôles de santé, soutenus par la Région et aujourd'hui ouverts. Une dizaine de nouveaux projets sont en cours d'élaboration sur l'ensemble du territoire. 
  • Exemple avec la création d'une maison de santé  pluriprofessionnelle à Moncoutant  – Pays de Gâtine :

  • Une subvention de 200 000 € a été attribuée à la Communauté de Communes Terre de Sèvre pour la construction d'une maison de santé pluriprofessionnelle à Moncoutant.
  • La maison de santé de Moncoutant accueillera médecins généralistes, sage-femme, psychologue, dentistes, orthophoniste, osthéopathe, spécialistes, infirmiers et kinésithérapeutes. Le projet de santé des médecins généralistes prévoit un secrétariat en ligne partagé, le partage des dossiers, la centralisation des soins de premier recours en urgence, l'accueil d'étudiants, la collaboration avec l'hôpital Nord Deux-Sèvres et les secteurs social et médico-social. Les travaux devraient être terminés en juin 2014.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages