Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 13:21

Fonderie du Poitou Alu

Les salariés reprennent le boulot ce vendredi

 

 

 

 

 

Ségolène Royal :              

 

'' On peut remettre en cause les décisions de délocalisation ''

 

Ségolène Royal salue l'avancée que constitue l'engagement de Renault de continuer à s'approvisionner auprès de la FDPA, « ce qui permettra d'assurer le plan de charges de l'entreprise. C'est une reconnaissance de la qualité de la production de cette usine et de ses salariés.

 

C'est aussi un premier acquis pour les salariés qui sont en lutte depuis deux mois. Cela montre également que la mobilisation de tous, collectivités locales, Etat et syndicats, permet de remettre en cause les décisions de délocalisations. »

 

Elle assure que les donneurs d'ordre que sont Renault et Peugeot doivent maintenant « aller plus loin dans leur soutien à la reprise de l'activité des Fonderies.

 

La Région est prête à mobiliser ses moyens et ses outils de financement pour faciliter cette reprise. »

Denys Frétier

Hier à Ingrandes, les grévistes ont voté la reprise du travail pour aujourd'hui. A Paris, Eric Besson a pris des engagements devant les syndicats.

Pendant que l'intersyndicale écoutait Éric Besson à Paris, les salariés de la fonderie votaient hier à Ingrandes la reprise du travail pour aujourd'hui. Fin de conflit mais pas du combat. Pendant que l'intersyndicale écoutait Éric Besson, à Paris, les salariés de la fonderie votaient hier à Ingrandes la reprise du travail pour aujourd'hui. Fin de conflit mais pas du combat. - 

Les cheminées de la Fonderie du Poitou Alu d'Ingrandes vont recracher des fumées de fabrication de culasses après deux mois d'inactivité des fours.
Hier midi, lors de l'assemblée générale, les grévistes ont voté à la majorité la reprise du travail pour aujourd'hui : 5 h 30 pour l'équipe du matin (130 salariés), 13 h 15 pour l'équipe de l'après-midi (130) et 21 h 30 pour l'équipe de nuit (130). Les travailleurs (470 environ) font savoir qu'ensuite, ils feront le pont lundi et reprendront le travail mercredi. La production du site, qui fabrique des culasses principalement pour Renault, va reprendre progressivement pour être normale en fin de semaine prochaine.
 
'' Nous sommes debout et prêts à démontrer que la Fonderie Alu n'est pas morte ''

C'est sur la base d'un protocole d'accord de fin de conflit (lire par ailleurs les engagements contractuels pris) signé, sous la médiation du préfet, par les syndicats, les administrateurs et mandataires judiciaires (nommés par le tribunal de commerce de Nanterre à la suite du placement en redressement judiciaire de l'usine le 20 octobre dernier), que les salariés se sont engagés « à cesser [...] leur mouvement de grève et toute forme d'occupation de l'entreprise, à en rendre la totale jouissance » à l'administrateur et au mandataire, « sans y causer de dégradations » et à « reprendre immédiatement le travail ».
Dans un pamphlet anti-Montupet intitulé « Jusqu'au bout Montupet aura tout fait pour nous couler », Tony Garrot, le Samson de l'intersyndicale de la FDPA, a conclu, le port haut et fier, devant l'assemblée des ex-grévistes : « Dès son arrivée, Montupet [...] nous avait imposé de baisser les manches de nos chemises. Demain (aujourd'hui), en rentrant dans les ateliers, nous allons les relever pour démontrer à Magnan (PDG de Montupet) et ses copains que les fondeurs du Poitou sont encore bien debout et prêts à démontrer que FDPA n'est pas morte !

 

Denys Frétier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages