Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 20:16

passcontra.jpg

 

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, indique que les premiers pass’contraception ont été délivrés par une infirmière scolaire d’un lycée de Poitiers .La Région a en effet reçu les premiers chèques du Pass'contraception à rembourser aux professionnels de santé.

 

Le Pass'contraception permet l'accès de jeunes lycéennes à la contraception gratuite et anonyme. Il comprend un chèque pour une consultation médicale, un chèque pour une prise de sang, un chèque pour des analyses médicales et un chèque pour une pilule contraceptive pendant 6 mois. Il est délivré par les infirmières scolaires des lycées, ce qui leur permet d’ailleurs souvent de détecter d’autres problèmes de santé.

 

La Présidente de la Région Poitou-Charentes avait pris la décision en novembre d'envoyer le Pass'contraception dans les lycées, contre l'avis du ministre de l'Education Nationale.

 

Ségolène Royal se réjouit du projet de décret de Luc Chatel sur la contraception anonyme et gratuite car c’est la reconnaissance de l'urgence d'une action concrète dans le domaine de la prévention des grossesses non désirées, pour laquelle tous les moyens doivent être mobilisés. Elle demande donc une nouvelle fois au Ministre de l’Education nationale d’unir ses efforts à ceux de la Région Poitou-Charentes, au-delà des clivages politiques, pour que soit laissée la liberté aux infirmières scolaires de délivrer le pass’contraception entièrement remboursé par la région.

 

En Poitou-Charentes, le pourcentage d’IVG chez les mineures de 15-18 ans progresse. Près des deux-tiers des grossesses précoces se terminent par une IVG et c’est pourquoi, depuis deux ans, un travail a eu lieu en partenariat avec les parents d’élèves et les professionnels de santé.

 

Le Pass'contraception a en effet été élaboré en lien étroit avec le Rectorat avec l'avis et l'accord de l'ensemble des professionnels de santé (infirmières scolaires, médecins, pharmaciens), des représentants des parents d'élèves et du Mouvement pour le Planning Familial.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages