Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 20:00
La presse se fait l’écho, depuis plusieurs semaines, de rumeurs concernant mes relations avec Ségolène Royal. Pire, ces informations, mais le mot est bien noble, sont reprises en boucle d’organe de presse en organe de presse, de Libération au Point, de l’Express au Canard Enchaîné, sans parler du « buzz » ainsi créé volontairement sur internet : c’est insupportable, sans compter que c’est le cas pour l’article de M. Revault d’Allonnes  dans Libération, ou le Canard Enchaine, ou l’Express, on ne prend même pas contact avec moi. Un tel a dit que, qui a dit que et qui a vu que….

Oui, il était prévu que je me rende en Afrique les 18 et 19 septembre derniers, et l’avais fait savoir à Ségolène Royal, puisque cela coïncidait avec la fête de la fraternité de Montpellier. Ce déplacement a été repoussé au dernier moment, et Ségolène Royal ne pouvait le savoir lorsqu’elle a prononcé, à Montpellier, des mots amicaux à mon endroit : elle n’a donc pas menti.

Non, je n’ai pas reçu de texto de la part de Ségolène Royal me demandant de ne pas venir à la fête de la fraternité, et je demande  au Canard enchaîné un droit de réponse sur ce point, qui figure dans les "minimares" de son dernier numéro, daté du 14 octobre 2009, faute de quoi je saisirai le juge. Ségolène Royal n’a donc pas menti.

Non je n’ai pas cherché à dissuader Ségolène Royal de venir à la réunion de militants socialistes parisiens du 28 septembre, mais je lui ai au contraire dit qu’elle serait la bienvenue dans une réunion d’Espoir à Gauche, qu’elle était chez elle parmi ces militants auxquels j’allais expliquer que les propositions de réforme du Parti Socialiste soumis au vote des militants le 1er octobre dernier étaient pour la plus part issues des propositions portées par… Ségolène Royal, et nous tous, dans la motion que nous avions présentée au congrès de Reims.

Donc assez de ces petites purulences dans le traitement de l’information. Mes positions politiques sont connues et lorsqu’elles peuvent diverger sur tel aspect avec Ségolène Royal je ne charge pas tel journaliste d’être mon porte parole ou un voisin de table  d’arbitrer sur une amitié qui ne fait pas défaut sur l’essentiel. Ou alors j’écris ce que j’ai à dire. Ou je vérifie les propos prêtés.

Pour le reste je m’efforce d’être et de rester un homme libre.

Jean-Pierre Mignard

Partager cet article

Repost 0
Michèle Fazilleau - dans desirsdavenir86
commenter cet article

commentaires

Recherche

Pages