Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 10:59

 

Ségolène Royal s'est mise sur les rangs. Dès qu'elle a su que la mairie de Poitiers mettait en vente l'ancien théâtre, la Présidente de la Région a fait connaître son intérêt pour ces locaux uniques situés au coeur de l'agglo. 

  • Par Bernard Dussol
  • Publié le 05/03/2013 | 16:35, mis à jour le 05/03/2013 | 20:41
Vouneuil sous Biard le 25 février 2013. Alain Clayes accompagne Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem pendant la visite de l'entreprise Futuramat's. C'est là que la Présidente de Région dira au maire de Poitiers qu'elle s'intéresse à l'ancien théâtre © AFP ImageForum
© AFP ImageForum Vouneuil sous Biard le 25 février 2013. Alain Clayes accompagne Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem pendant la visite de l'entreprise Futuramat's. C'est là que la Présidente de Région dira au maire de Poitiers qu'elle s'intéresse à l'ancien théâtre
Alain Claeys ne s'attendait sans doute pas à cette proposition. Lorsque Ségolène Royal rencontre le maire de Poitiers le 25 février dernier, c'est à l'occasion de la visite deNajat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des Femmes. La présidente de la Région en profite pour glisser à Alain Clayes que son offre de vente de l'ancien théâtre l'intéresse. Elle imagine déjà pouvoir y installer le service culturel de la Région mais son interlocuteur ne lui répond pas immédiatement.

Le maire de Poitiers va laisser les deux directeurs généraux des services de la Région et de la Ville discuter des modalités. Achat, location, rien n'est encore décidé, même si Ségolène Royal a fait savoir qu'elle était intéressée par une partie des locaux de l'ancien théâtre, idéalement placé au coeur de l'agglo pour en faire une vitrine de la politique culturelle de la Région qu'elle préside.

Pour Alain Claeys, l'offre tombe à pic puisqu'on sait que ses alliés d'Europe Ecologie Les Verts contestaient la vente de l'ancien théâtre à des enseignes commerciales. Une réunion publique sera d'ailleurs organisée par le collectif d'opposition (EELV/NPA ) à ce projet le 20 mars. Une pétition a déjà recueilli 2300 signatures et devrait être remise au maire de Poitiers le 25 mars prochain lors du conseil municipal.

Bref, loin de la polémique, le devenir de l'ancien théâtre est sans doute en train de se jouer en coulisses. Reportage sur le terrain d'Elodie Gerard et Romek Gasiorowski, à voir ce soir dans le 19/20 de France 3 Poitou-Charentes.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages