Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 17:36

 

Réunion de fin de chantier au Lycée Kyoto avec le proviseur et son équipe, la Vice-présidente de la Région en charge de la commande publique et les responsables de l'association Chantier-École Poitou-Charentes
Réunion de fin de chantier, co-présidée par Mme Joly, Vice-Présidente de la Région et M. Zenou, Proviseur du Lycée Kyoto

 

 

Le chantier-école au Lycée (et ailleurs) voilà une idée qui va faire école !

 

Réunion de fin de chantier un peu inhabituelle ce mardi 15 janvier au Lycée Kyoto : le proviseur et son équipe, la Vice-présidente de la Région en charge de la commande publique et les responsables de l'association Chantier-École Poitou-Charentes se retrouvaient pour faire le point sur une opération exemplaire à plus d'un titre.


Lors de la construction du Lycée en 2008-2009, les services de la Région ont du faire face à la défaillance d'une entreprise de menuiseries missionnée pour la pose d'ouvertures et de stores. Après une phase de concertation, les élus ont décidé d'utiliser une procédure originale, avec un marché d'insertion et de qualification qui a permis la mise en place de 10 modules, allant du travail en nacelle au montage/démontage d’échafaudage en passant par l'apprentissage des règles de sécurité ou le permis cariste. Au total, 8 464 heures de formation/qualification ont été données à 381 stagiaires, tout au long de l'année 2012.
 

Le travail en nacelle, une technique spécifique et des règles de sécurité très exigeantes
Le travail en nacelle, une technique
spécifique et des règles de sécurité
très exigeantes
Monsieur Zenou, Proviseur du Lycée, a fait part ce matin de sa grande satisfaction en remerciant les encadrants et les stagiaires présents  : «  vous avez été force de proposition pour résoudre les problèmes techniques, plus qu'une entreprise prestataire, vous êtes un vrai partenaire avec lequel notre équipe a pu travailler en bonne intelligence  ».
Régine Joly, élue régionale et ardente défenseure de l'insertion dans les marchés publics, a souligné l'importance de valoriser un dispositif «  gagnant-gagnant  » auprès de toutes les collectivités. Pour la Région cette opération s'inscrit dans une démarche globale visant à intégrer les clauses sociales dans les marchés publics. Sous l'impulsion de la Direction de la commande publique, depuis 2011 pas moins de 50 000 heures de travail sont ainsi proposées chaque année à des personnes éloignées de l'emploi.

Henri Patois, directeur du chantier, a vivement remercié la Région pour la confiance accordée et le Lycée Kyoto pour son accueil et a précisé que les formations suivies par les salariés (CACES , habilitation…) et un taux de réussite très élevé devraient faciliter l’accès à l’emploi à l’issue de leur contrat d’insertion.. Ces éléments encourageants justifient à eux seuls toute la  satisfaction exprimée par les parties prenantes : le chantier-école au Lycée (et ailleurs) voilà une idée qui va faire école !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages