Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 12:51



























Le projet "véhicule électrique régional" lancé en janvier 2008 par Ségolène Royal porte ses fruits en ce début d'été : sept industriels s'y sont engagés. D'autres se préparent...
Commençons par les voitures électriques. "Ca ne marchera pas", disait -hélas- M. Raffarin en octobre dernier. Il aura fallu deux ans pour que les experts de Bercy admettent que la voiture électrique a un avenir, après avoir tenté de démontrer le contraire par a + b. Bien qu'elle n'ait pas reçu l'argent promis par MM. Chatel et Estrosi, l'entreprise Heuliez a tenu un an avec pour seul capital les 5 millions d'€ versés par la Région. L'activité ne s'est jamais arrétée, elle repart de plus belle après la reprise par BGI et les allemands de ConEnergie. La belle "Mia" (ex-Friendly) sera commercialisée au printemps prochain.
La PME chauvinoise Eco&Mobilité, de son côté, connait une croissance rapide en exploitant des "niches" : véhicules de collectivité, véhicules de loisirs... Elle envisage une implantation dans le bassin d'emploi sinistré de Châtellerault, pour y produire plusieurs milliers de véhicules par an.
Où brancher ces véhicules ? Une première réponse est apportée par la saintaise Saintronic, qui a développé un modèle de borne de recharge expérimenté chez Decathlon à Saintes.
Et la firme Schneider Electric n'est pas en reste. Elle a décidé de localiser son centre mondial de développement et de production de coffrets de recharge pour véhicules électriques à Angoulème.
La SAFT a ouvert fin 2007 un pilote de fabrication de batteries lithium-ion à Angoulème. Aujourd'hui le marché démarre et les perspectives sont bonnes.
Leroy-Somer fabrique des moteurs pour les véhicules électriques et les éoliennes. Ces deux activités contituent un relais de croissance indispensable qui conforte l'implantation charentaise de cette firme.
Leroy-Somer et Saft sont les deux "parrains" industriels des trois jeunes créateurs d'EZ Wheel, qui révolutionnent la mobilité avec la roue électrique qui intègre dans son moyeu moteur et batteries. EZ Wheel a reçu l'aide décisive de la Région dès 2009. Le développement industriel va démarrer avec l'aide de l'outil régional de capital risque, PCI.
D'autres entreprises se joignent au mouvement : Satéco (Mirebeau) construit des chassis pour les véhicules électriques, 5MC et Futuramat travaillent sur les nouveaux matériaux (en liaison avec la société d'économie mixte régionale Valagro Carbone Renouvelable), de nombreux sous-traitants sont concernés.
Un appel en 2008, des résultats en 2010. La mutation écologique de l'industrie régionale est en marche. Dans cette filière et dans bien d'autres : écomatériaux, déchets industriels, énergies renouvelables -solaire photovoltaïque, biomasse - écoconstruction, écorénovation, efficacité énergétique, agroalimentaire, aéronautique, ferroviaire, nautisme, etc...

Jean-François MACAIRE
Vice-Président de la Région Poitou-Charentes

 
Source :
http://revolutionsilencieuse.blogspot.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages