6a00d83451b18369e200e54f4b3c3b8833-640wi

Le courage ..de s'attaquer aux plus faibles !

 

 

Devant un parterre de journalistes le fidèle Fillon , la main sur le coeur et les trémolos dans sa voix monocorde, a vanté le courage exemplaire de son chef suprême qui en pleine tourmente mondiale , à quelques mois de l'échéance électorale dont il n'est pas encore candidat ,a pris cette grave et difficile décision : celle de faire payer la crise aux plus nombreux mais qui sont aussi ...les plus pauvres !

 

Tel un Monsieur Purgon administrant à un malade anémié une "aimable" saignée , sûr de ses connaissances en économie politique et sociale , il nous a prescrit saignées , lavements et pour faire passer le tout des émétiques ( ou vomitifs mais c'est moins poétique ) !

 

Monsieur Diafoirus ( alias Sarkozy) aidé de 19 autres grand(e)s apothicaires diplômés venait d'en faire autant avec la Grèce dont la santé s'est d'ailleurs nettement améliorée depuis , vous en conviendrez ....il n'y avait pas de raison que la France y échappe !
D'ailleurs les mêmes remèdes seront administrés partout en Europe dont l'état inquiète ces grands experts en "humeurologies monétaires"

"Le poumon , le poumon vous dis-je" ont-ils répété tous en coeur , chacun aura compris que ce n'était qu'une image et si vous remplacez le poumon par le dette ça marche bien aussi !

 

Mais sans être un grand spécialiste en économie mondiale ni même européenne je me suis toujours demandé pourquoi prescrit-on toujours une baisse d'oxygène en cas d'insuffisance respiratoire ? Est-ce pour en finir plus tôt avec le malade ? Est-ce pour l'empêcher de souffrir plus longtemps ?

On se croirait revenus à la préhistoire de la médecine , là où elle tuait plus qu'elle ne guérissait .

 

Ils se sont mis à 20 pour nous sortir ce genre d'ânerie là où seul Sarkozy aurait suffi , lui le sauveur du monde et de l'Europe en particulier .

"Que voulez-vous donc faire, Monsieur, de quatre médecins? N'est-ce pas assez d'un pour tuer une personne ?"

 

Alors demain sachez que vous travaillerez beaucoup plus pour gagner beaucoup moins , que vous paierez plus de TVA pour renflouer ce que l'état a déjà donné aux riches , que vous prendrez votre retraite à 62 ans ..si tout va bien sinon ce sera 67 surtout pour les femmes , que vos médicaments seront moins remboursés ( étonnant non pour des malades?) , que les allocs ne seront plus indexées sur l'inflation qui sera sans doute galopante suite aux augmentations ..etc..etc..;etc !

 

Et comme ces "économies" faites sur votre dos ne suffiront pas , presque tous les commentateurs en sont convaincus , il faudra vous attendre à des remèdes "réjouissants" dont on parle déjà , une journée de plus de "solidarité" par exemple .

Encore un effort et ils reconstitueront la dime et la gabelle , les droits de péage , de respirer et même de se taire !

 

Voyez comme en Sarkozie les remèdes sont simples . D'ailleurs impossible de s'attaquer à ceux qui s'enrichissent en dormant pour la bonne raison qu'ils ne travaillent pas !

 

Mais le malade ne peut donc réagir ?

 

Monsieur Purgon nous prévient que si nous ne prenons pas son remède :

"J'ai à vous dire que je vous abandonne à votre mauvaise constitution, à l'intempérie de vos entrailles, à la corruption de votre sang, à l'âcreté de votre bile, et à la féculence de vos humeurs."

 

Et une bonne petite "indignation" est-ce que ça ne nous guérirait pas mieux ?

 

CG