Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 16:13

une-cite-de-banlieue1.jpg

Investir dans les banlieues, c'est investir dans l'avenir: le gouvernement ne l'a pas compris, le Qatar si!

le 25 Janvier 2012



Par Laurianne Deniaud, responsable jeunesse, et Marianne Louis, en charge de la politique de la ville et des quartiers difficiles.

 

Le Qatar, à travers un fonds d’investissement, a décidé d’investir 50 millions d’euros pour financer des projets économiques d’habitants de banlieue, mettant en lumière l’incurie de la politique du gouvernement.

 

Que le gouvernement s’en remette à un fonds d’investissement étranger peut difficilement être qualifié « d’effort salutaire » comme osent le dire Claude Guéant et Jeannette Bougrab.

 

Bien plus que le mépris que ces termes évoquent, ils signent l’inaction voire l’abandon du gouvernement à l’égard de ces citoyens et de ces jeunes.

 

Ils trahissent aussi l’échec de Nicolas Sarkozy qui avait promis un plan Marshall pour les banlieues. Le Président sortant incapable d’agir concrètement à l’amélioration des conditions de vie des habitants de ces quartiers et principalement des jeunes, se voit dans l’obligation de demander à d’autres d’intervenir.

 

La situation dans ces quartiers est urgente. Un jeune sur deux y est au chômage. C’est pour eux et pour toute la jeunesse de notre pays que François Hollande veut présider la France. Il ne laissera personne de coté. Aucun jeune de 16 à 18 ans ne restera sans solution de formation, d’emploi ou de service civique.

 

Le contrat de génération et les emplois d’avenir feront partie de nos solutions pour redonner espoir à ces jeunes qui l’ont perdu.

 

Les jeunes de France ont besoin de justice, d’égalité, de respect et surtout de considération.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages