Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 17:20

 

 

http://www.lexpress.fr/pictures/540/276931_le-candidat-socialiste-a-la-presidentielle-francois-hollande-le-24-fevrier-2012-a-l-usine-arcelormittal-de-florange.jpg

 

 

 

Vers 13h00, François Hollande est arrivé à Florange dans une impressionnante bousculade sur le site d'ArcelorMittal, où l'attendaient quelque 300 syndicalistes, salariés et élus locaux.

 

Assailli par les caméras, le candidat socialiste a eu le plus grand mal à se frayer un passage jusqu'à une camionnette où il s'est installé en compagnie des représentants de l'intersyndicale CGT-CFDT-FO-CFE/CGC et d'un intérimaire, ancien de Gandrange désormais au chômage à Florange.

Porte-parole de l'intersyndicale, Edouard Martin qualifie Mittal de "prédateur" avant d'interpeller le candidat. «Nous n'avons pas le temps d'attendre. Si Mittal veut nous quitter, libre à lui. Nous vous demandons de déposer un projet de loi qui lui interdise de détruire l'outil pour permettre aux collectivités et aux syndicats de trouver des repreneurs », lance le militant CFDT sous les applaudissements. Les porte-parole des syndicats se succèdent sur la tribune improvisée. Antoine, l'intérimaire, se taille un franc succès en rappelant que « quelqu'un d'autre était déjà venu à Gandrange un matin, vers huit heures , allusion à la venue de Nicolas Sarkozy en 2008.


 

Ecouter l'intervention de François Hollande à Florange


 

Le candidat veut un projet de loi

 

François Hollande prend la parole pour préciser un engagement esquissé lors de sa visite à Gandrange en janvier dernier. « Florange produit le meilleur acier d'Europe. Si Mittal ne veut plus du site, c'est qu'il est animé par un intérêt financier alors qu'il s'est présenté comme un industriel », affirme François Hollande, avant de s'engager en tant que député à déposer dès lundi un projet de loi obligeant les grandes firmes à céder des usines qu'elles s'apprêteraient à fermer. "Quel que soit mon avenir, comme président de la République soit comme député, je reprendrai ce texte", promet le candidat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages