Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 12:19

 

 

A travers la porte fenêtre du salon, dans le dos de Gaya, la petite chatte de la maison, assise sur son arrière train, je regarde comme elle les gouttes d'eau faire de jolis ronds dans les flaques : il pleut.

Moi qui portait mon regard au dehors pour aller chercher quelque réconfort après la lecture des informations du matin! me voilà une réponse de la nature qui correspond bien à ce que "ces infos" provoquent en moi...

faits d'hiver, faits divers...je ne parviens pas à ce moment ni à réaliser, nis à juger objectivement...ni les faits....ni l'hiver!

il me revient juste les derniers mots d'un poème de Louis arragon : " Est-ce ainsi que les hommes vivent....et leurs baisers au loin les suivent...comme des soleils révolus..."

Tout est affaire de décor disait-il encore...il s'agit bien de ça! et le décor ce matin, en dehors du dehors et de la poésie des gouttes de pluie, c'est ici notre système sociétal qui engendre tant d'inégalité, qui éloigne tant celles et ceux qui décident de celles et ceux qui cherchent la dignité dans la citoyenneté...le décor, c'est ici, les carricatures que nos dessinateurs savaient si bien (ils savent encore d'ailleurs) utiliser pour ouvrir les consciences et que d'aucun sur les réseaux sociaux aujourd'hui (et dans les médias aussi d'ailleurs) s'approprie avec une bêtise crasse qui confère à l'insulte même de la culture, de notre histoire.....le décor c'est plus loin, un terrain, un continent, où des ressortissants français meurent de s'y être innocemment aventurés...souvent à des fins humanitaires ou professionnelles....

Dans les flaques remplies d'eau, là, devant mes yeux et ceux de la petite chatte...ce sont bien des être humains que l'on noie...dans la bêtise crasse, dans le cynisme des décideurs, dans les sables mouvants d'un combat souvent vain contre tous les terrorismes...

C'est le ciel qui pleure, ce n'est pas moi...." Est-ce ainsi que les hommes vivent....et leurs baisers au loin les suivent...comme des soleils révolus..."..
Auteur : Edmond Thanel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages