Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 10:14

 

  
 
Ségolène Royal et Claude Bertaud. Ségolène Royal et Claude Bertaud.

 

La Région Poitou-Charentes et le Département de la Vienne ont affiché hier une belle unanimité autour du projet du Center Parcs. Une étape importante.


Pour la deuxième fois dans la semaine, Ségolène Royal et le président du conseil général de la Vienne Claude Bertaud, se sont retrouvés hier pour finaliser un partenariat.

 

Cette fois, c'était à la Maison de la Région à Poitiers, où ils ont signé la convention de partenariat pour le projet de construction de Center Parcs en Nord-Vienne. Devant de nombreux élus en particulier l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, la présidente du conseil régional a salué « ce projet magnifique du Département de la Vienne, une initiative créative et courageuse, avec un potentiel de création d'emplois très important ».

Avant d'ajouter que « la Région appuie cette intelligence des territoires ».


Région et Département ont insisté sur la nécessité pour les entreprises et PME de se rassembler pour obtenir les marchés. C'est en bonne voie, avec trois cents d'entre elles de la Vienne et des Deux-Sèvres qui ont été fléchées grâce à l'action des chambres consulaires. La Région a confirmé son soutien à hauteur de 13 millions d'euros pour la formation et l'éco-construction. L'engagement régional porte à la fois sur la participation à la Société d'économie mixte locale (SEML) pour 5 M€, ainsi qu'en matière d'emploi et de formation (3 M€). La Région mobilisera également 5 M€ en matière d'excellence environnementale. « Vous avez pris vos responsabilités en apportant votre soutien à ce projet d'avenir », a déclaré Claude Bertaud. « On peut avoir des sensibilités politiques différentes mais quand le respect des personnes est là, il y a toujours moyen de travailler et de bâtir ensemble pour l'intérêt général des habitants de nos territoires. » a-t-elle répondu.


La SEML prendra à sa charge le financement de 135 M€ dédiés aux équipements collectifs. Le Conseil général en tant qu'actionnaire majoritaire financera 19,3 M€ en apport au capital, et la Caisse des dépôts et consignations représentée hier par son directeur régional Thierry Ravot, à hauteur de 10,25 M€ Des acteurs publics et privés apporteront leur participation financière pour 2,45 M€.


« Ce n'est pas parce qu'il est minoritaire qu'un actionnaire doit être mésestimé », a glissé en marge de cet accord Jean-Pierre Raffarin.

P. B.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages