Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 07:35

 

 

 

Après l'aide régionale au Permis B qui a bénéficié à 11 700 lycéens et apprentis, la Région, à l'initiative de Ségolène Royal, engage une deuxième étape en créant la formation à l'épreuve théorique générale (Code de la route) dans les lycées de la région.

warning_code_de_la_route_wii-00000836-low.jpg
Depuis 2005, ce sont 11 700 lycéens et apprentis titulaires d'un diplôme de formation professionnelle qui ont bénéficié de l'aide régionale au Permis B, destinée à leur faciliter l'accès au monde du travail et à contribuer à la sécurité routière. Cette aide régionale est de 1200€ maximum et depuis 2005, ce sont 8,7M€ qui ont ainsi été engagés.

Les moyennes régionale et nationale concernant le taux de mortalité des jeunes conducteurs de moins de 25 ans sont néanmoins deux fois plus élevées que celle des conducteurs plus âgés et expérimentés (587 tués âgés de 20 à 24 ans en 2011 en Poitou-Charentes). 

Pour renforcer l'efficacité de l'action régionale dans l'obtention du permis de conduire, il est nécessaire qu'elle soit renforcée par l'engagement dans une nouvelle étape.

Pour rappel : le passage de l'épreuve théorique (Code) est la garantie d'une formation conséquente et sérieuse qui balaye l'ensemble des éléments de sécurité à connaître. Le coût de l'obtention du Permis de conduire est de plus en plus élevé et donc de plus en plus difficilement acceptable pour des familles en cette période de crise économique. Cela conduit parfois les jeunes à attendre pour passer leur permis de conduire, voire à conduire sans permis. Il convient d'envisager des solutions permettant de soulager le budget des familles aux revenus modestes, tout en favorisant l'accès à l'autonomie des jeunes et leur insertion durable dans la vie sociale, économique et professionnelle.

La formation à l'épreuve théorique générale (Code) dans les lycées de la région Poitou-Charentes permettrait :

  • d'augmenter le taux de réussite en limitant les passages multiples au code,
  • de réduire le délai global d'obtention du permis,
  • de limiter le coût pour les familles.

Une concertation a donc été engagée avec les partenaires de ce projet autour des principes suivants :
  • les auto-écoles pourront assurer l'accompagnement, le suivi administratif et la formation pédagogique minimum du code de la route selon des modalités à définir,
  • la Région apporterait les moyens matériels et financiers visant à faciliter une autonomie d'apprentissage des jeunes en lycée (informatique, outils didactiques ..),
  • à la demande des professionnels de la conduite, la Région fera la promotion de l'Apprentissage Anticipé de la Conduite, qui optimise les chances de réussite au permis de conduire et réduit les risques d'accident.

Cette action, votée le lundi 15 octobre par les élus régionaux, sera mise en œuvre dans le cadre du budget 2013 de la Région.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages