Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 15:53

 

 Poitiers - Politique
Ségolène Royal a de nouveau critiqué la fin de l'apprentissage à 14 ans.Ségolène Royal a de nouveau critiqué la fin de l'apprentissage à 14 ans. - (Delphine Noyon)

Cet après-midi, juste avant de démarrer la séance du conseil régional, Ségolène Royal a rappelé son désaccord avec l'abrogation de la disposition qui permettait l'apprentissage pour les jeunes à partir de 14 ans.

En préambule à la séance du conseil régional de Poitou-Charentes cet après-midi, la présidente Ségolène Royal est revenue sur la fin de l’apprentissage à 14 ans voulue par le ministre de l’éducation, Vincent Peillon.

«Il faut qu’un ministre respecte le travail de terrain qui est concret et efficace, de bon sens et qui porte ses fruits», a-t-elle expliqué en substance.

Une pique qui selon elle, ne va pas à l’encontre de la solidarité gouvernementale. Au contraire dit-elle, en disant cela, «Je rends service au gouvernement».

Déjà vendredi, elle avait tweeté contre le ministre de l'éducation nationale, sur le même sujet. Sur son compte Twitter, la présidente de la région Poitou-Charentes a évoqué une «regret­table suppression du droit pour des jeunes de 14 à 15 ans de se former par alternance». ­Elle n'a pas, non plus, hésité à parler d'une «idéologie dépassée, vu la gravité de l'échec scolaire».

L’Assemblée nationale a en effet abrogé, vendredi, dans le cadre du projet de loi sur la refondation de l’école, une disposition qui autorisait l’apprentissage pour les jeunes à partir de 14 ans. Cette abrogation s’explique par la volonté affirmée de Vincent Peillon, le ministre de l’Éducation, de mettre un terme à l’apprentissage précoce

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Pages