Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 18:55
Je vous joins ci dessous un message de Shoukria HAIDAR, présidente de l'association Negar soutien aux femmes afghanes, qui oeuvre depuis près de 15 ans à la défense des droits des femmes en Afghanistan. Je suis en contact depuis 1997 avec Soukria. Son message concerne la conférence de Londres sur l'Afghanistan ou de nombreuses associations anisi que le parlement Afghan sont en opposition avec le Président KARZAÎ, dont on reconnait tous sa réélection douteuse. Peut être pourriez vous intervenir sur ce sujet. Il y aura une conférence de presse mercredi 27 janvier à Paris avec Shoukria HAIDAR (texte ci-joint).
Bien cordialement
Sabine JULLIAN MAILLE




Chères amies de NEGAR-Soutien aux femmes d'Afghanistan,

Suite à un appel téléphonique de Shoukria, je vous adresse, à sa demande, un appel à l'aide pour la semaine qui vient. Le 28 janvier se tiendra à Londres une Conférence de soutien à l'Afghanistan au cours de laquelle seront envisagées par la communauté des pays occidentaux déjà présents en Afghanistan, les diverses formes de soutien aux afghans, compte tenu de la situation d'enlisement actuelle. Le président Karzaï envisage de demander aux Etats-Unis de lever leur traque du Mollah Omar, chef spirituel des taliban, afin qu'il puisse intégrer le gouvernement de l'Afghanistan. Cette requête n'a pas reçu l'aval de l'assemblée nationale afghane, à laquelle elle n'a d'ailleurs pas été présentée. L'annonce a été diffusée par les médias occidentaux, et reprise par les responsables occidentaux en poste à Kaboul, dont l'émissaire américain, Richard Holbrooke (cf. afghana.org), qui se dit prêt à soutenir le plan de Karzaï pour la réintégration des taliban. La population civile à Kaboul rejette avec l'énergie du désespoir cette demande qui signerait le retour aux années de plomb d'avant 2002. Shoukria rappelle une nouvelle fois qu'il n'y a pas plus de talibans modérés qu'il n'y a eu de nazis modérés. La situation actuelle de l'Afghanistan (cf mes mails précédents, ainsi que le rapport de Human Rights http://www.hrw.org/fr/news/2009/12/03/afghanistan-le-gouvernement-doit-tenir-les-promesses-faites-aux-femmes-afghanes) est très difficile. Il est en outre impossible pour des étrangers d'y demeurer. Les enlèvements sont multipliés. Toute participation d'ONG étrangère est impensable. Lundi, à l'appel de NEGAR, une manifestation réunira à Kaboul les associations (dont celles des droits des femmes), les représentants de la société civile et de divers partis politiques qui se mobilisent et s'inscrivent dans une ligne de résistance. Une résolution, issue des travaux de ces différents groupes et validée par cette manifestation sera portée à Londres lors de la Conférence de jeudi 28 janvier. Les Afghans nous disent que c'est maintenant qu'il faut agir, avant qu'il ne soit trop tard. Shoukria demande que les femmes de France, d'Europe, et des Etats Unis se mobilisent une nouvelle fois pour soutenir leur mouvement de résistance. Elle sera à Paris en début de semaine prochaine, pour organiser une conférence de presse à Paris dans le courant de cette semaine (date à préciser) puis à Londres jeudi. Elle attend la mobilisation de toutes et de tous. Merci de répondre à ce message, de dire vos possibilités, et de participer par vos réseaux à notre mobilisation. Ensemble nous essaierons de mettre en place une stratégie.
Geneviève COURAUD, secrétaire générale de Negar
06 61 34 75 73 genevieve.couraud@wanadoo.fr


CONFÉRENCE DE PRESSE :

A la veille de la conférence internationale de Londres sur l’Afghanistan,

 

Mercredi 27 janvier 2010,  à 14 heures précises (accueil dès 13h 45)

Salle N°1, 1er sous-sol (à droite en entrant) au 3 rue Aristide Briand

dans les locaux de l’Assemblée Nationale

 

Shoukria HAÏDAR, Présidente de NEGAR-Soutien aux femmes d’Afghanistan et tous les parlementaires et responsables d’ONG inquiets des propositions qui risquent d’être faites lors de cette conférence internationale, organisent une conférence de presse au cours de laquelle ils exprimeront leur sentiment sur la situation et leur profonde inquiétude sur les propositions qui semblent devoir être retenues lors de la conférence de Londres le jeudi 28 janvier prochain.

Ils présenteront la résolution, discutée ce lundi à Kaboul par l’ensemble des forces vives d’Afghanistan qui s’élèvent contre le projet du président KARZAÏ, et qui sera portée à Londres par Shoukria HAÏDAR.

  Contact : Françoise HOSTALIER : 01 40 63 75 86 ou 06 80 14 09 45

fhostalier@assemblee-nationale.fr

Contact NEGAR : Geneviève COURAUD, Secrétaire Générale, 06 61 34 75 73

genevieve.couraud@wanadoo.fr

 Le 28 janvier se tiendra à Londres une Conférence internationale sur l'Afghanistan, au cours de laquelle seront envisagés par l'ONU et la cinquantaine de pays représentés, les moyens du soutien à l’Afghanistan.

Le président Hamid Karzaï a annoncé qu’il proposerait à cette occasion un plan de "réconciliation", assorti d'une demande d’aide de un milliard de dollars, comportant notamment:

- la demande à l'ONU et aux Etats Unis d'ôter les Taliban de la « liste noire », y compris le Mollah OMAR

- la réinsertion des Taliban, désormais appelés les "insurgés de rang inférieur", par le don de terre, d'argent, des facilités de regroupement familial, une formation professionnelle.

 Ce plan - qui n'a pas reçu l'aval de l'Assemblée Nationale afghane - repris par les responsables internationaux en poste à Kaboul, a été annoncé dans les médias occidentaux sans paraître susciter l’émoi des chancelleries concernées.

La population civile de Kaboul rejette avec l'énergie du désespoir ce projet qui signerait le retour aux « années de plomb » (1996-2001). Shoukria Haïdar, Présidente de NEGAR- Soutien aux femmes d’Afghanistan, association créée en 1996 pour lutter contre le pouvoir taliban et soutenir les classes clandestines de filles, sait parfaitement que les femmes feront les frais de cette « réconciliation » qui ramènera au pouvoir en Afghanistan les pires des intégristes, selon un processus maintes fois expérimenté ailleurs dans le monde.

Elle rappelle qu'il n'y a pas plus de Taliban modérés qu'il n'y a eu de nazis modérés.

Lundi 25 janvier, à l'appel de NEGAR, une manifestation réunit à Kaboul les associations, dont celles de droits des femmes, les représentants de la société civile et de divers partis politiques qui s'inscrivent dans une ligne de résistance contre ces propositions. Une résolution validée par cette manifestation sera portée à la Conférence de Londres, jeudi 28 janvier.

A l’invitation de Françoise HOSTALIER, Député du Nord, Shoukria HAÏDAR, de retour à Paris pour la première fois depuis plus de deux ans, présentera lors de la conférence de presse à l’Assemblée Nationale le texte de la résolution décidée à Kaboul lors de cette manifestation. Elle en expliquera le contenu, évoquera la situation politique de l’Afghanistan, ainsi que celle des femmes et des enfants, et en appellera à une véritable mobilisation de la communauté internationale contre le risque de retour de la barbarie au pouvoir en Afghanistan.

 

Partager cet article

Repost 0
Michèle Fazilleau - dans desirsdavenir86
commenter cet article

commentaires

Recherche

Pages