Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 23:29

Ce samedi, j’ai eu l’honneur d’assister au parrainage républicain de huit enfants demandeurs d’asile, venus d’Asie, d’Afrique et d’Europe de l’Est.

Le parrainage républicain constitue un acte de solidarité. Il est une manière de manifester le soutien des élus et des parrains concernés, aux familles de sans-papiers. S’il contribue à relayer un mouvement d’opinion favorable à l’amélioration de la condition des sans-papiers en France, il constitue également une forme de reconnaissance, qui favorise dans certains cas des décisions de régularisation.


 

Très concrètement, le parrainage consiste en une cérémonie officielle, organisée par les élus de la ville de Tours, durant laquelle deux citoyens en parrainent un troisième, et l’accueillent symboliquement au sein de la République. La cérémonie est publique : elle nous permet ainsi de mettre en lumière les aberrations de la politique gouvernementale d’accueil des étrangers, autant que les procédures humiliantes dont ils font souvent les frais. Si le traitement réservé aux adultes est infâme, celui qui consiste à aller guetter les enfants aux sortie des écoles pour les embarquer est proprement scandaleux et indigne de notre pays.


Face aux rafles organisées par les services du ministère de l’immigration aux sorties des écoles, des mouvements citoyens de solidarité spontanée sont apparus. Au sein du réseau Éducation sans frontières (RESF), des parents se sont mobilisés pour protéger ces enfants, camarades de classe des leurs, au nom de valeurs qui devraient être plus largement partagées, d’humanité, de respect et de tolérance. Ces enfants viennent de pays qu’ils ont quittés souvent dans la douleur, fuyant la guerre, la misère. Leur vie est dure. Notre devoir est de les accueillir, et non d’accentuer leurs difficultés.


Le rôle du parrain n’est pas uniquement symbolique. Celui-ci s’engage à soutenir son filleul dans ses démarches juridiques et administratives, en vue de l’obtention de ses papiers. Bien plus qu’un acte de témoignage, le parrainage constitue un engagement citoyen fort et courageux.

 

   

 

Source : Le blog de Jean-Patrick Gille.

Partager cet article

Repost 0
Michèle FAZILLEAU - dans desirsdavenir86
commenter cet article

commentaires

Recherche

Pages