Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 10:10

PARIS, 21 oct 2008 (AFP)

Le Crédit Foncier "n'a pas vocation à être le refuge ou le parachute doré de dirigeants qui ont failli", a réagi mardi l'intersyndicale de la banque, à propos de la probable nomination de Nicolas Mérindol, directeur général démissionnaire de la Caisse d'Epargne, à la tête du Crédit Foncier.

Nicolas Mérindol, qui a démissionné dimanche de la direction générale de la Caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE), 48 heures après l'annonce d'une perte de 600 millions d'euros sur les marchés, va prendre la tête du Crédit Foncier, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

M. Mérindol est déjà président du conseil d'administration du Crédit Foncier, un titre non exécutif.

"Les salariés du Crédit Foncier de France ont appris avec stupeur que Nicolas Mérindol devrait être nommé Président directeur général de leur entreprise", affirme l'intersyndicale CFDT, CFE-CFC, CFTC, FO, Sud et SU-SNA-UNSA du Crédit Foncier dans un communiqué.

"Ce qui n'est pas bon pour les Caisses d'Epargne serait-il largement suffisant pour le Crédit Foncier ?", demandent les syndicats, qui rappellent que "M. Mérindol est celui qui a monté la prise de participation dans Nexity en cédant une part du Crédit Foncier, alors que le personnel du CFF et son intersyndicale avaient démontré que l'achat se faisait à un prix bien trop élevé et sans visibilité".

"Il est celui qui a exigé la rigueur pour les salariés du CFF, rigueur qu'il ne s'appliquait pas à lui-même, il est celui qui a défendu des projets dont le manque d'intérêt et l'opacité sautent aux yeux (...), il est celui qui a dit à l'ensemble de l'encadrement du CFF : si vous avez une remarque à faire sur les décisions que nous prenons, venez-nous le dire, nous vous réexpliquerons, ensuite vous appliquerez ou vous vous mettrez vous-mêmes en dehors de l'entreprise", ajoute l'intersyndicale.

Il "n'est sûrement pas le mieux placé pour attirer la confiance dont le Crédit Foncier a besoin sur les marchés", affirme l'Intersyndicale, qui juge que le Crédit Foncier "ne mérite pas cela".

 
Merci à Roland 

Partager cet article

Repost 0
Michèle Fazilleau DA86 - dans desirsdavenir86
commenter cet article

commentaires

Recherche

Pages